Conseil des ministres: Le miel béninois de retour sur le marché européen

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil des ministres: Le miel béninois de retour sur le marché européen


Le miel béninois de retour sur le marché européen

Il y a quelques mois, le monde agricole avait jubilé à l’annonce de la possibilité pour l’ananas béninois de retrouver à nouveau le sol européen après des mesures d’interdiction. Il devra encore pousser des cris de joie. Le Conseil des ministres de ce mercredi 28 mars a, en effet, annoncé que le miel béninois est de nouveau autorisé en Europe.

LIRE AUSSI:  243e anniversaire d’indépendance et 50 ans de présence humaine sur la lune: L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique célèbre deux évènements majeurs

Par une décision en date du 15 février 2018 de la Commission européenne, le Bénin est inscrit sur la liste des six pays africains autorisés à exporter les animaux et les produits d’origine animale au sein de l’espace communautaire européen. Cette décision est la conséquence de l’adoption par le Bénin d’un plan de surveillance des résidus de médicaments vétérinaires dans les produits d’origine animale. Un plan dont le défaut avait mis notre pays sur la liste noire. Réuni en Conseil des ministres, ce mercredi 28 mars à Cotonou, le gouvernement « a pris acte et officialisé l’inscription du Bénin » sur la liste de ces six pays africains.
« Cette décision profite en particulier au miel béninois », a salué le ministre de la Justice, Joseph Djogbénou au cours de son traditionnel point de presse à l’issue du Conseil des ministres. Aussi, « les producteurs de nos communes devront-ils s’organiser pour faire du miel, à terme, une filière porteuse au même titre que l’ananas, l’anacarde ou le karité », rapporte le communiqué du Conseil des ministres. Lequel précise également que « cela implique la mise en place diligente des itinéraires techniques appropriés pour une culture de qualité du miel, conformément aux exigences sanitaires réglementaires auxquelles seront désormais astreints les exportateurs de ce produit, l’instauration de l’accréditation des méthodes d’analyse des résidus de médicaments vétérinaires du Laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments (Lcssa).
Le gouvernement prévoit aussi d’accompagner ce laboratoire dans la mise en place des technologies ainsi que des méthodes d’analyse spécifiques du miel et de soutenir le processus d’accréditation des méthodes d’analyse initiées par ledit laboratoire en vue de son extension aux méthodes d’analyse des résidus de médicaments vétérinaires dans le miel. La filière miel prend ainsi corps pour le Bénin et vient s’ajouter aux autres filières agricoles et constituent une aubaine pour le monde agricole qui devrait en profiter pour travailleur à sa promotion

LIRE AUSSI:  Assassinat et complicité d’assassinat (34e dossier): Soumaïla Mouhamadou acquitté après seize ans de détention