Conseil municipal de Porto-Novo: Un site de 50 hectares dégagé pour l’université

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil municipal de Porto-Novo: Un site de 50 hectares dégagé pour l’université


Conformément à l’article 17 de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes du Bénin, le Conseil municipal de Porto-Novo a tenu lundi 14 septembre dernier, une session extraordinaire pour vider certains dossiers urgents.

LIRE AUSSI:  Pag et solutions au chômage des jeunes: Le regard de Roland Riboux

Le Conseil municipal de Porto-Novo a tenu lundi dernier une session extraordinaire. Les travaux ont été présidés par le maire Emmanuel Zossou en personne. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour dont celui relatif à l’implantation de l’Université de Porto-Novo (UPN). Par rapport à ce dossier, les 33 conseillers municipaux ont eu droit à une communication des cadres du ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ils ont montré l’importance du projet à travers son historique, ses objectifs et ses perspectives avant de solliciter l’adhésion du Conseil municipal de Porto-Novo pour son accompagnement. Lequel accompagnement passe par l’affectation d’un domaine pour la construction des bâtiments de cette université. Une initiative que le Conseil municipal a favorablement étudiée. Il a dégagé un site de 50 hectares pour accueillir les infrastructures de l’UPN. Le site est situé au quartier Lokpodji dans le 1er arrondissement de Porto-Novo. Le Conseil municipal de Porto-Novo a promis apprêter tout le dossier notamment l’arrêté municipal de cession pour garantir que le terrain n’est frappé d’aucun litige. L’acte devra être préparé surtout avant l’arrivée d’une mission de l’entreprise privée chinoise qui s’est engagée à construire l’immeuble au profit de l’Etat béninois. L’entreprise chinoise séjourne au Bénin du 17 au 23 septembre prochain pour finaliser l’accord avec le gouvernement. La plupart des conseillers municipaux ont souhaité que les deux parties fassent preuve de célérité dans l’érection des bâtiments de cette université publique. Car, selon eux, Porto-Novo fait partie des rares capitales au monde à ne pas disposer d’une université publique.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Le budget général de l’Etat gestion 2019 adopté

Outre le dossier de l’UPN, le Conseil municipal a approuvé plusieurs points dont la participation d’une délégation de la ville de Porto-Novo à la 35e Assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones (AIMF). La rencontre se tient à Tunis en Tunisie du 7 au 9 octobre prochain. Le Conseil municipal a donné son quitus au voyage de la délégation municipale et a recommandé à celle-ci de saisir l’occasion pour nouer des contacts de coopération avec ses homologues surtout des pays du Nord notamment dans le domaine de l’adressage de la ville de Porto-Novo.
Juste après les travaux de cette session extraordinaire qui se sont refermés lundi dernier dans l’après-midi, le maire Emmanuel Zossou accompagné d’une forte délégation de conseillers municipaux a visité la foire artistique et culturelle Xwétanù qui se déroule du 10 au 20 septembre prochain à la Place de l’Indépendance à Porto-Novo. Cette foire à laquelle participe plusieurs pays de la sous-région vise surtout à célébrer la culture africaine. Le maire et sa suite ont pu constater cette réalité.