Conseil national de l’Autorité de régulation de l’électricité: Les membres prêtent serment devant la Cour suprême

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil national de l’Autorité de régulation de l’électricité: Les membres prêtent serment devant la Cour suprême


Le président du Conseil national de l’Autorité de régulation de l’électricité, Claude Gbaguidi et les autres membres de l’organe à savoir Laurence Quenum, Serge Ahissou et Safiatou Bassabi Issifou ont prêté serment ce mercredi 13 novembre, devant la Chambre administrative de la Cour suprême réunie en audience solennelle.

LIRE AUSSI:  Présidentielle 2016: Les syndicats dénoncent des faits annonciateurs d’un «KO prémédité »

Cette cérémonie fait suite à leur nomination en Conseil des ministres par le président de la République, Patrice Talon, par décret n°2019-453 du 9 octobre 2019. Seule Marie-Odile Attanasso
était absente hier parmi les cinq membres nommés en raison de leurs qualités et de leurs expériences professionnelles. Avant de recevoir le serment des quatre membres présents, la cour de céans a rappelé le fondement juridique de la cérémonie notamment le décret n°2009-182 du 13 mai 2009 portant création, attributions et fonctionnement de l’Autorité de régulation de l’électricité au Bénin. L’acte créateur du Conseil national de l’Are est ce décret et non la loi n°2006-16 du 27 mars 2007 portant Code de l’électricité en République du Bénin qui n’a rien prévu dans ce sens , précise le président de la Cour de céans, Victor Adossou. Félicitant les récipiendaires pour avoir bénéficié de la confiance du chef de l’Etat, le président de la Cour de céans a insisté sur la portée du serment qu’ils viennent de prêter devant la Haute juridiction. Il s’agit d’un acte redoutable parce qu’il porte le sceau du pacte républicain qu’ils ont librement décidé de sceller avec le peuple béninois aux fins de le servir loyalement dans le domaine de l’électricité, un secteur vital, essentiel pour les populations mais aussi pour l’essor de l’économie. Ils se sont ainsi engagés devant la plus haute juridiction de l’Etat en matière administrative et judiciaire à accomplir avec dévouement, professionnalisme, désintéressement et esprit de sacrifice et un sens élevé du devoir de la mission de service public que le peuple leur a confié à travers le président de la République. Ils sont appelés à veiller à la réglementation et aux normes en matière de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique ; la protection de l’intérêt général à travers la défense des l’intérêts de l’Etat, des consommateurs et investisseurs et de la garantie de la continuité et la qualité du service public de l’énergie électrique au Bénin. Cette mission les astreint à l’obligation de résultats afin de relever les défis du secteur de l’électricité au Bénin qui a besoin d’être réformé et modernisé, insiste Victor Adossou qui les a renvoyés à l’exercice de leurs fonctions. Mais avant le président de la cour de céans, c’est d’abord l’avocat général, représentant le ministère public, Nicolas Biaou qui, en rappelant la délicatesse de la mission assignée à l’Autorité, a invité les membres à surtout garantir dans l’exercice de leur mission l’intérêt des consommateurs.

LIRE AUSSI:  Exposition publique Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui : Les premiers visiteurs affluent

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau