Conseil national du Dialogue social: Les coordinations départementales installées dès lundi prochain

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil national du Dialogue social: Les coordinations départementales installées dès lundi prochain

President Cnds

Face aux hommes des médias, jeudi 15 juillet à Cotonou, Guillaume Attigbé, président du Conseil national du Dialogue social (Cnds), a annoncé l’installation des coordinations départementales de l’institution dans la période du 19 au 23 juillet prochain. Au cours de cette conférence de presse, il a dévoilé la mission et la composition de ces structures tripartites constituées chacune de neuf membres.

LIRE AUSSI:  Autonomisation des femmes: Un Programme spécifique pour élargir le champ de l’emploi

Le Conseil national du Dialogue social va installer ses coordinations départementales sur toute l’étendue du territoire national dans la période du 19 au 23 juillet prochain. En prélude à cette activité, Guillaume Attigbé, président du Conseil national du Dialogue social (Cnds), a échangé avec la presse, jeudi 15 juillet à Cotonou. Selon lui, les cérémonies d’installation de ces structures seront placées sous la présidence des préfets de départements. « Des équipes du Cnds se rendront dans tous les départements au cours de cette période », a-t-il déclaré. Ayant pour mission de promouvoir le dialogue social au niveau des départements en rapprochant le Cnds des acteurs nationaux, les coordinations départementales du Cnds sont constituées de neuf membres conformément aux dispositions de la Charte nationale du Dialogue social. A l’en croire, l’assemblée générale de chacune de ces structures départementales sera composée de trois membres titulaires et trois membres suppléants représentant respectivement l’administration départementale (préfecture, direction départementale en charge du Travail et de la Fonction publique et direction départementale en charge des Finances), le Conseil national du patronat du Bénin et les organisations syndicales des travailleurs. Par contre, la coordination départementale est dirigée par un bureau composé de trois membres dont chacun représente l’une des composantes tripartites. Au sujet de l’absence des représentants de la Confédération nationale des Employeurs du Bénin (Coneb) dans les coordinations, Guillaume Attigbé, président du Cnds, explique qu’elle est due au fait qu’elle est née au lendemain de la signature de la Charte du dialogue social qui date de 2016. « Au nom de la liberté syndicale, la Coneb participe à nos activités mais il faut réviser la charte avant de l’admettre dans les coordinations», a-t-il confié. Après leur installation, les membres des coordinations départementales devront s’approprier, avec l’aide des équipes du Cnds, les textes fondamentaux de ladite institution à savoir : la Charte nationale du dialogue social, le décret n°323 du 28 juin 2017 portant création, attributions, composition, organisation et fonctionnement du Cnds et de ses démembrements et le règlement du Cnds et de ses organes déconcentrés.

LIRE AUSSI:  Renforcement de capacités des membres des Cap: Pour un dialogue social constructif et productif