Construction d’une galerie marchande à Parakou: Un comité mis en place pour accélérer le processus

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Construction d’une galerie marchande à Parakou: Un comité mis en place pour accélérer le processus


La ville de Parakou disposera bientôt d’une galerie marchande. Les modalités liées à la construction de l’infrastructure ont été débattues, dimanche 15 octobre dernier, au cours d’une rencontre entre le maire Charles Toko et le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), Jean-Baptiste Satchivi.

LIRE AUSSI:  Célébration de la Journée mondiale du donneur de sang: Les manifestations officielles prévues à Dassa-Zoumé demain

Porté par la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), le projet de construction d’une galerie marchande à Parakou deviendra, dans quelques mois, une réalité. C’est le site de l’ancienne gare routière centrale de la ville qui accueillera l’infrastructure tant attendue.
Une délégation de la Ccib conduite par son président, Jean-Baptiste Satchivi, était à Parakou, dimanche 15 octobre dernier. Avec le maire Charles Toko et accompagné des membres de son cabinet, le cadre dans lequel le projet s’inscrit a été rappelé. De même une feuille de route à suivre pour sa réalisation dans les meilleurs délais, a également été définie.
En effet, Parakou identifié comme d’autres villes par la Ccib pour bénéficier de ce projet, accuse déjà un grand retard dans sa mise en œuvre. Pour son maire, il n’est plus question de perdre du temps. Aussi, s’est-il engagé à veiller à ce que la Ccib ait toutes les facilités et les garanties pour le démarrage des travaux. Il a souhaité que soit prévu dans le plan, les aires de jeu et la mise en valeur du mausolée de feu Abdoulaye Issa.
Dans la foulée, la mairie et l’institution ont convenu de la mise en place d’un comité. Il a pour mission de réfléchir sur les conditions de faisabilité et les différents contours pour le démarrage des travaux et leur aboutissement. Le maire et le président de la Ccib font partie du comité qui a un mois pour déposer son rapport. En milieu de semaine, les membres du comité devraient se retrouver pour leur première réunion.
La descente de la Ccib à Parakou s’inscrit dans le cadre d’une mission de suivi-évaluation du programme d’investissement du Fonds transit routier inter-Etats lancé en juin dernier. Ce fonds vise l’amélioration du corridor à travers la mise en place des infrastructures économiques, des infrastructures structurantes comme les magasins, les parcs d’exposition, les gares routières et toutes autres infrastructures pouvant valoriser les potentialités économiques de chaque pays?

LIRE AUSSI:  Edito: La dîme !