Construction de deux grandes infrastructures à Parakou: Les sites remis pour le lancement des travaux

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Construction de deux grandes infrastructures à Parakou: Les sites remis pour le lancement des travaux


Le marché moderne de Guéma et la station de traitement de boues de vidange d’Amanwignon à Parakou deviendront bientôt réalité. En témoigne la cérémonie de remise de sites pour le lancement des travaux de leur construction qui a eu lieu hier, jeudi 16 janvier dans la ville.

LIRE AUSSI:  Transformation digitale: L’Onip à l’école d’experts pour une nouvelle dynamique

La mue de Parakou en une ville moderne se poursuit. Après la réalisation des routes pour son contournement et sa traversée, puis celle d’autres voies principales, secondaires et tertiaires dans le cadre du projet asphaltage, le gouvernement s’apprête à la doter d’un marché de type moderne à Guéma et d’une station de traitement de boues de vidange. Leur coût est estimé à plus de
4 milliards de francs Cfa. C’est le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, Didier Tonato, qui a procédé à la remise des sites pour le lancement des travaux de construction hier, jeudi 16 janvier à Parakou.
Appelé à être implanté sur un domaine de 4,7 ha, le marché s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action du gouvernement qui prend en compte 35 marchés urbains et régionaux. Quant à la station de traitement de boues de vidange, un domaine de 20 ha lui a été réservé. C’est avec une piste d’accès qui sera aménagée sur une longueur de 2,5 km.
S’agissant du délai de livraison, il faut noter que la station de traitement de boues de vidange sera réceptionnée après 12 mois de travaux. La livraison du marché est attendue dans 15 mois.
« Je pense avec le préfet que l’heure du Borgou a sonné et l’heure du développement de Parakou a définitivement sonné également », s’est réjoui le ministre, en lançant la cérémonie. « Peu de discours, beaucoup d’études pour éviter les éléphants blancs, des actions concrètes par des projets de qualité », a-t-il fait observer.

LIRE AUSSI:  Riposte aux discriminations des filles : Plan International Bénin présente sa stratégie 2017-2022

Un marché de type nouveau

«Vous verrez bientôt le marché se déployer devant vous comme les halles de Paris.
C’est un marché de type nouveau aménagé avec toutes les commodités et tout le confort nécessaires », a insisté le ministre. S’attardant sur la station de traitement de boues de vidange pour la ville de
Parakou et son agglomération, il a fait remarquer qu’elle est un maillon essentiel de l’hygiène de base et de l’assainissement.
Pour le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, l’importance de ces infrastructures pour les populations de Parakou n’est plus à démontrer. Il a remercié le chef de l’Etat pour cette marque d’attention pour le développement de son département. A sa suite, le maire Charles Toko a reconnu que la station de traitement de boues de vidange est un os dur que le gouvernement vient d’enlever de la gorge de la municipalité de Parakou. Pendant longtemps, soutient-il, elle fut une préoccupation à laquelle, faute de ressources, sa municipalité n’a pu faire face.
La construction du marché moderne de Guéma, a indiqué Fabrice Babatoundé de l’Agence du Cadre de vie et du développement du territoire, aura une emprise au sol de 5 000 m² avec une surface construite totale de 8 000 m². Ce projet, explique-t-il, s’installe sur environ 1 hectare avec des extensions possibles dans le futur. Il s’agit donc d’un bâtiment de type R+1, comportant 66 boutiques, 12 locaux de restauration, 596 étals d’espaces de vente de 5 m² chacun, des locaux techniques et de stockage, une infirmerie, une chambre froide, une salle polyvalente de réunion, des toilettes et un éclairage avec un système de panneaux solaires. Les travaux de pavage des voies d’accès au marché et la construction des caniveaux sont également intégrés au projet.
Et comme si la construction de ces deux grandes infrastructures ne suffisait pas, le ministre Didier Tonato, porteur d’un message du chef de l’Etat aux populations de Parakou, a annoncé pour bientôt le démarrage des travaux de la deuxième phase du projet asphaltage.

LIRE AUSSI:  Préparatifs du match Bénin # Zambie: Troisième séance d’entraînement pour les Ecureuils ce jour