Construction de la centrale photovoltaïque de Pobè : en route pour un mix énergétique responsable

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Construction de la centrale photovoltaïque de Pobè : en route pour un mix énergétique responsable

Dona-Jean-Claude-HoussouDona-Jean-Claude-Houssou

En visite, mardi 30 novembre dernier, sur le chantier de construction de la centrale solaire photovoltaïque à Illoulofin dans la commune de Pobè, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a réitéré la volonté du gouvernement d’opter pour une utilisation responsable de tous les types d’énergie pour la satisfaction des besoins des populations.

LIRE AUSSI:  Travaux urbains/Piochage de câbles électriques à Cotonou et environs: Rencontre de vérité entre la Sbee et les entreprises

Sur le site abritant la centrale solaire photovoltaïque de 25 Mw à Illoulofin dans la commune de Pobè, le compte à rebours a commencé. Fin avril 2022, l’infrastructure devant marquer le premier pas dans l’option du « mix énergétique responsable » annoncé par le ministre de l’Energie sera fonctionnelle. Sur place, ce mardi 30 novembre, même l’ardent soleil de midi n’a pu avoir raison de l’ardeur des ouvriers. Une vue panoramique des lieux laisse constater le fruit de leur travail qui, à terme, permettra de mettre l’énergie solaire à la disposition de 20 000 ménages.
Côté statistiques, la centrale solaire, c’est 47 000 panneaux solaires entièrement livrés dans 77 conteneurs de 40 pieds. Une bonne partie de ces panneaux est déjà installée sur le site et s’étend à perte de vue. La centrale occupera 26 hectares sur les 96 hectares du domaine affecté à l’ouvrage. Six transformateurs de 3.515 Kva seront aussi installés.
En termes de bilan, un taux de 60 % est relevé sur l’avancement de la centrale, 20 % sur la section de la ligne d’évacuation et 30 % au niveau de la ligne de la Communauté électrique du Bénin. Sans oublier que plus de 80 % de la main-d’œuvre provient des localités proches du chantier.
Au ministre Dona Jean-Claude Houssou et à sa suite, Cinzio Bagri, gestionnaire du projet solaire « Defissol », Paul Assogba, chef d’agence de l’entreprise en charge du chantier, et Ludovic Duplan, venu spécialement de la France pour cette visite pour le compte de la même entreprise ont expliqué les différents travaux déjà effectués et les étapes qu’il reste à franchir pour l’aboutissement. Ils ont surtout insisté sur le fait qu’il n’y a eu aucun arrêt du chantier dû à un accident de travail depuis le 19 novembre 2020 où les activités ont commencé. Selon les clauses contractuelles, la mission a pour objectifs de construire la centrale et de moderniser des installations de la société béninoise d’énergie électrique.

LIRE AUSSI:  Département de l’Atacora: Les plans de développement des neuf communes approuvés

Satisfaction !

Tout en exprimant sa joie pour ce projet qui s’exécute avec célérité, Simon Adébayo Dinan, maire de la ville qui accueille l’infrastructure, a rassuré de la mobilisation de son conseil pour veiller au bon déroulement des travaux et à la bonne collaboration entre travailleurs et populations riveraines.
Il est soutenu par Daniel Valère Sètonnougbo, préfet du département du Plateau. L’autorité confirme les mesures prises pour sécuriser cet ouvrage de haute portée aussi bien pour les populations de Pobè que pour toutes les personnes résidant sur le territoire béninois. « L’énergie est une denrée très importante dans le développement de toute communauté. Elle permet de développer les activités économiques et de prospérer »,
a ajouté le préfet pour montrer l’importance de cette centrale solaire photovoltaïque.
Satisfaction, le ministre Dona Jean-Claude Houssou en déborde. Car il n’était pas évident d’obtenir l’évolution constatée et espérer la livraison à bonne date de la centrale, au regard des effets de la situation sanitaire mondiale sur la livraison des intrants.
« La réalisation de cette première centrale d’envergure traduit la mise en œuvre effective de la transition énergétique selon la volonté du gouvernement d’avoir un mix énergétique responsable qui allie à la fois les énergies renouvelables, les énergies d’origine thermique et autres », a fait savoir le ministre. Il a profité de l’occasion pour annoncer d’autres projets imminents qui vont renforcer le système énergétique. Il s’agit notamment de la construction de centrales solaires de 50 Mw à Bohicon, Parakou, etc. et la densification de tout le réseau autour de la centrale de Pobè. Mais la meilleure nouvelle annoncée par le ministre de l’Energie, c’est la validation par l’Agence française de développement du dossier de doublement de la capacité de cette centrale en chantier. A Pobè, la fin du chantier de la première centrale solaire consacrera donc le début d’un autre chantier de même capacité.