Construction de la route Parakou-Djougou: Les populations manifestent contre l’entreprise en charge des travaux

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Construction de la route Parakou-Djougou: Les populations manifestent contre l’entreprise en charge des travaux


La circulation sur l’axe Parakou-Djougou a été, ce mardi 10 octobre, perturbée par un mouvement d’humeur des populations au niveau de Tourou. Les manifestants qui réclament des dédommagements, n’ont retiré les barricades érigées sur la chaussée qu’après la descente du maire Charles Toko.

LIRE AUSSI:  Mise à niveau des entreprises industrielles : Le Brmn sensibilise les organisations professionnelles de la Donga

Il était difficile d’emprunter l’axe Parakou-Djougou, ce mardi 10 octobre, au niveau de Tourou dans le premier arrondissement de Parakou. Se faisant passer pour des sinistrés de la localité, suite aux travaux de construction de la route, des individus ont installé des barricades pour empêcher la circulation dans les deux sens. Ils entendent exprimer ainsi leur ras-le-bol face à ce qu’ils considèrent comme un manque de professionnalisme et un mépris de l’entreprise qui est en charge des travaux. Informé de la situation, le maire Charles Toko s’est immédiatement rendu sur les lieux, afin de négocier la levée des barrières.
Au nombre des griefs, le porte-parole des manifestants, Salifou Issifou, a évoqué le problème du dédommagement des sinistrés de Tourou, alors que ceux concernés par le contournement de Parakou, l’ont déjà été. Les populations n’approuvent pas que les caniveaux n’aient pas été fermés et occasionnent comme le rond-point sans signalisation qui se confond complètement à la voie, de nombreux accidents de la circulation. Elles déplorent aussi l’absence de ralentisseurs (dos d’âne), ainsi que les nombreuses carrières creusées dans leurs champs et qui n’ont pas été fermées, alors que la promesse leur avait été faite.
Constatant la justesse des revendications des populations, le maire a déploré l’attitude des responsables de l’entreprise. Selon lui, il suffit de faire un tour sur la voie pour se rendre compte de la mauvaise qualité des travaux qui ont été exécutés?

LIRE AUSSI:  Violence à l'école : Ce qu’ il faut savoir sur l’ incident d’Abomey