Construction du marché central de Natitingou: Les travaux évoluent malgré quelques difficultés

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Construction du marché central de Natitingou: Les travaux évoluent malgré quelques difficultés


Les travaux de construction et de modernisation du marché central de Natitingou lancés, en mars dernier, se poursuivent. Une descente sur le chantier a permis de constater que les travaux évoluent malgré quelques difficultés.

LIRE AUSSI:  Aurélie Adam Soulé Zoumarou sur la 11e session d’Ask GouvBenin: « Je peux vous assurer que nous avons fait beaucoup de pas »


Du point qui est fait, il ressort qu’en dehors de l’installation des bases de l’entreprise Onm, adjudicataire de ce marché, les travaux proprement dits évoluent normalement par rapport au délai contractuel de quinze mois. Tout en évoquant les difficultés auxquelles son équipe et lui sont confrontés, Raymond Douroussimi, chef mission contrôle et représentant du maître d’ouvrage délégué, a rassuré que l’infrastructure sera livrée dans les délais contractuels.
Parmi les difficultés évoquées, il faut signaler l’occupation de l’espace octroyé pour les travaux par la base des sapeurs-pompiers de Natitingou. De plus, un magasin appartenant à l’Agence territoriale de développement agricole (Atda) Pôle 3 de l’Atacora et financé par les partenaires au développement serait également à l’origine du ralentissement des travaux. Puisque la délocalisation de ces infrastructures n’a pas reçu l’assentiment des responsables. Enfin, le déplacement des marchandes vers le nouveau site a également connu une certaine résistance, a exposé le chef mission contrôle et représentant du maître d’ouvrage délégué.
La collaboration du maire Taté Ouindéyama et celle de la présidente des femmes du marché central de Natitingou ont permis de résoudre le problème. « Au terme d’une réunion de coordination tenue avec les responsables venus de Cotonou, il a été rélevé que l’entreprise est en retard de deux semaines sur le planning d’exécution des travaux», indique Raymond Douroussimi. C’est pourquoi, retient-il, «Nous avons exigé le travail les dimanches», pour que ce retard soit rattrapé. Tout en exprimant sa satisfaction par rapport à la qualité et à l’avancement des travaux, Raymond Douroussimi a profité pour lancer un appel à l’entreprise en charge des travaux pour maintenir le cap en vue d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de son programme d’action qui vise à soulager les populations.
« L’accompagnement sans faille des autorités locales et de toute la population bénéficiaire est souhaité », estime le chef de mission contrôle pour conclure.

LIRE AUSSI:  Formation en making-up : Aider les acteurs des médias à mieux se présenter en public