Contre la résurgence de la contagion au Covid-19: Des mesures fortes dans le Mono

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Contre la résurgence de la contagion au Covid-19: Des mesures fortes dans le Mono


Le nombre des malades du Covid-19 qui flambe de partout y compris dans le département du Mono a amené, hier jeudi 10 février, le préfet Komlan Zinsou à rompre le silence sur la gravité de la situation et à publier les mesures fortes retenues pour contrer la pandémie.

LIRE AUSSI:  Projet "Médias pour le développement": Des journalistes s’outillent en investigation à Bohicon

La résurgence des cas positifs au Covid-19 entrainant la saturation graduelle des centres de prise en charge des malades a amené, hier, le préfet du Mono à tirer la sonnette d’alarme. Mieux, le préfet Komlan Zinsou a justifié sa sortie médiatique par la gravité des informations relatives à la propension de la pandémie recueillies auprès du directeur départemental de la Santé. Ces informations ont été fournies à la séance de travail que l’autorité préfectorale a organisée, mercredi 10 février dernier, avec les maires et les membres de la plateforme départementale de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques. Au dire du préfet, le nombre de cas positifs du département flambe au quotidien et les centres de prise en charge sont pleins.

Il retient que les sites étant saturés, signe qu’il y a un relâchement dans l’observance des gestes barrières, des mesures hardies ont été prises. Il s’agit, entre autres, de l’interdiction des manifestations devant regrouper plus de cinquante personnes. L’intensification de la sensibilisation suivie des campagnes de répression font aussi partie des mesures retenues de même que la mise sur pied au niveau de chaque plateforme communale de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques, d’un comité chargé de veiller au respect des mesures barrières avant, durant et après tous les évènements autorisés. Les mesures s’appliquent notamment à l’organisation des funérailles, des fêtes communautaires, des spectacles culturels ou sportifs, ou toutes sortes de regroupements de populations. Egalement, des dispositions sont envisagées en vue de faire respecter rigoureusement les mesures barrières dans les administrations publiques, au niveau des entreprises privées, des institutions, des lieux d’éducation, des lieux de culte, des hôtels, des débits de boissons et des restaurants ainsi qu’aux jours d’animation des marchés.
Pour le préfet, l’heure est grave et les mesures seront appliquées sans complaisance. A l’intention des incrédules qui doutent encore de la réalité de la pandémie, l’autorité préfectorale martèle que le Covid-19 est une réalité sur les territoires du Mono. « Nous enregistrons des contagions au coronavirus. Nous avons déjà enregistré plusieurs décès liés à cette pandémie », appuie-t-il.

LIRE AUSSI:  Projet "Médias pour le développement": Des journalistes s’outillent en investigation à Bohicon