Contre le phénomène de l’infanticide au Bénin : Le Cinéma numérique ambulant sensibilise les populations de huit localités

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Contre le phénomène de l’infanticide au Bénin : Le Cinéma numérique ambulant sensibilise les populations de huit localités


Le Cinéma numérique ambulant du Bénin (CNA Bénin) démarre ce jour dans les localités de huit localités du Nord, une tournée de projection de films.

Placée sous le thème « L’infanticide rituel au Bénin », elle se déroule du 27 avril au 4 mai prochain et entre dans le cadre d’un partenariat entre le CNA Bénin et AGAT Films et a bénéficié par ailleurs, de l’accompagnement financier de l’ambassade de France au Bénin.

LIRE AUSSI:  Soirée des étoiles 2016 : D’importants lots offerts à Miss Bénin et aux finalistes

«En voyage dans le Nord Bénin, Cécile croise le chemin d’une jeune mère africaine qui lui dépose, affolée, un bébé dans les bras…. Cécile va adopter cet enfant africain et Lancelot va grandir en France. L’année de ses 7 ans, elle repart avec lui vers le pays de ses origines et tente de percer le secret qui a entouré son abandon».
Ainsi se présente le synopsis du film. «Le secret de l’enfant fourmi». Une ode qui se veut également un cri de cœur contre le phénomène de l’infanticide rituel qui sévit encore dans les localités de Bonigourou, Doh dans la commune de Wassa Pehunco et de Sékégourou, Kabaré, Fotancé, Macrou, Boré, Gnèkèrèbansou dans la commune de Kouandé. Cette réalisation plonge le spectateur dans la dure réalité de ce phénomène. C’est dans l’optique d’une sensibilisation et d’une prise de conscience au besoin que le Cinéma numérique ambulant du Bénin et ses partenaires ont initié cette tournée de sensibilisation. «A travers cette tournée de projection, le CNA entend sensibiliser les populations sur les rituels révolus qui se pratiquent encore au Bénin, surtout dans le nord du pays en vue de les amener à prendre conscience sur les droits humains».
Toutes les projections seront suivies de débats grand public et des échanges avec les spectateurs en présence des personnes ressources tels que le Père Pierre Bio Sanou, Mathieu Orousema et les frères franciscains qui se sont imposés comme des acteurs de vieilles dates dans cette lutte. Il faut souligner que depuis 2002, le CNA Bénin compte deux équipes de projection (une à Cotonou et l’autre à Natitingou) qui s’exercent dans plusieurs autres contrées du pays avec des thématiques variées. C’est l’équipe de projection de Natitingou qui est chargée de réaliser la présente tournée.

LIRE AUSSI:  Promotion des langues nationales et éducation des adultes: L’alphabétisation réclame 2% du budget de l’Education nationale