Coopération Bénin – Etats-Unis d’Amérique: Revue à mi-parcours pour évaluer les projets

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération Bénin – Etats-Unis d’Amérique: Revue à mi-parcours pour évaluer les projets


Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (Maec) a servi de cadre, ce mardi 12 juin, à l’évaluation à mi-parcours de grands programmes issus de la coopération entre le Bénin et les Etats-Unis d’Amérique. Les échanges ont eu lieu sous l’égide de l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique près le Bénin Lucy Tamlyn et du ministre Aurélien Agbénonci.

LIRE AUSSI:  Production et coronavirus L’heure au télétravail

Un an après l’évaluation de la coopération bénino-américaine qui s’est tenue à Cotonou en avril 2017, les deux parties se sont retrouvées à nouveau hier pour la revue des grands projets et programmes mis en œuvre. « Cette revue nous permettra de réfléchir sur la manière de travailler ensemble de façon plus productive et de manière à atteindre les objectifs communs », a précisé l’ambassadrice des Etats-Unis 

d’Amérique près le Bénin Lucy Tamlyn. Il s’agit, pour le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, de jeter un regard rétrospectif sur le chemin parcouru depuis une année en ce qui concerne la coopération entre les deux parties.
Au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux, l’ambassadrice Lucy Tamlyn a rappelé certains domaines d’accompagnement du gouvernement américain au Bénin. Elle cite, entre autres, la mise en œuvre du deuxième programme du Millennium Challenge Account (Mca), du soutien des Etats-Unis dans les filières de l’ananas et de la noix de cajou, contribuant à la création d’emplois et au renforcement du dispositif sécuritaire et de défense du Bénin. Mais de nombreux défis restent tout de même à relever. Il faudra en l’occurrence penser à : « Comment transformer le Programme national de lutte contre le paludisme en un centre d’excellence…, comment poursuivre de façon efficace la lutte contre la criminalité transnationale, la traite des personnes…, pour un partenariat meilleur et plus fort », fait-elle savoir, après avoir exprimé les attentes de la délégation américaine dont l’amélioration du processus d’exonération de la Tva.
Saluant les progrès réalisés dans le cadre de la coopération bilatérale, le ministre Aurélien Agbénonci a apprécié le deuxième programme du Mca entièrement consacré à l’énergie dont l’importance pour la croissance économique du Bénin n’est plus à démontrer. C’est sans occulter les efforts de la partie américaine dans les secteurs de la santé, de la sécurité, de l’éducation. « J’espère que ces échanges vont déboucher sur des actions concrètes pour un partenariat effectivement meilleur et plus fort», a-t-il souhaité.

LIRE AUSSI:  Réunion de concertation entre le Bénin et le Japon: La stratégie de la coopération bilatérale au cœur des travaux

Poursuivre les réformes

Lors de l’ouverture des travaux de la revue à mi-chemin de la coopération entre le Bénin et les Etats-Unis d’Amérique, le ministre Aurélien Agbénonci a insisté sur l’urgence et l’opportunité des réformes entreprises par le gouvernement. Il a invité la délégation américaine à ne pas lire dans la rigueur du gouvernement une mauvaise foi, comme cela se laisse entendre dans les médias, mais plutôt l’envie de construire le Bénin à l’instar des grandes nations. « Les réformes ne peuvent se faire que dans la témérité, le courage. Construire nous impose de déconstruire les mauvaises habitudes», a-t-il expliqué. Il a ensuite martelé que ces réformes se poursuivront, quoi qu’il en coûte, dans tous les secteurs de l’Administration publique et dans tous les domaines. «C’est un choix. On peut préférer la démagogie pour plaire à tout le monde. Mais nous avons choisi la rigueur pour construire », fait-il savoir.
Sensible à l’actualité internationale, notamment le sommet Trump-Kim à Singapour, le ministre des Affaires étrangères a affirmé que le Bénin soutient toute initiative visant à renforcer la paix et la sécurité dans le monde.

LIRE AUSSI:  Financement durable de la protection sociale au Bénin: Le gouvernement et l’Unicef s’y emploient