Coopération Bénin – Union européenne: 70 % du financement de l’Ue dans l’appui budgétaire

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération Bénin – Union européenne: 70 % du financement de l’Ue dans l’appui budgétaire


70 % du financement de l’Ue dans l’appui budgétaire

Le nouvel ambassadeur de l’Union européenne près le Bénin, Oliver Nette, a fait une descente sur le terrain, les 20 et 21 février derniers. A l’occasion, il a pu toucher du doigt les réalisations concrètes des projets financés par son institution et souligné que 70 % du financement de l’Union européenne vont dans l’appui budgétaire.

LIRE AUSSI:  28e journée du championnat national de ligue 2: Hodio se relance, l’As Cotonou à la trappe

La coopération entre le Bénin et l’Union européenne repose essentiellement sur la base d’un appui budgétaire. Le nouvel ambassadeur de l’institution près le Bénin, Oliver Nette, l’a souligné, la semaine écoulée, lors de sa visite sur le terrain dans les communes d’Abomey-Calavi, de Dassa-Zoumè et de Toffo. « Nous signons un contrat avec le gouvernement central du Bénin sur un certain nombre de projets précis. Une fois le contrat rempli, l’Union européenne verse directement les sommes au budget du Bénin », a rappelé Oliver Nette.
En général, à la date d’aujourd’hui, l’Union européenne a accordé au Bénin près de 250 milliards de francs Cfa pour une durée de sept ans. Mais plus de 60 % de cette somme sont sous forme d’appui budgétaire. Le reste est sous forme de mesures d’accompagnement de ces appuis dans différents secteurs.
A l’occasion d’une séance de travail entre la ville d’Albi en France et la mairie d’Abomey, il a saisi l’occasion pour déclarer que le gouvernement est libre d’utiliser ces ressources financières dans ses projets prioritaires. Ce qui requiert de la part des autorités locales à savoir les maires de tout mettre en œuvre avec des projets convaincants pour avoir leur part des autorités centrales. L’argent qui est versé au budget du Bénin mais pas forcément à travers des projets spécifiques.
L’Union européenne, toutefois selon l’ambassadeur Oliver Nette, est aussi impliquée dans des projets spécifiques, notamment dans l’énergie et la formation.

LIRE AUSSI:  Protection de la réserve de biosphère de la Pendjari:Du renfort pour la sécurité des animaux

La décentralisation comme point essentiel

Le nouvel ambassadeur de l’Union européenne souligne que la décentralisation est l’un des axes clés de la coopération au niveau national avec le Bénin. A ce sujet, un des appuis budgétaires dont le montant avoisine 45 millions d’euros de l’Ue, selon Oliver Nette, est lié à la décentralisation. Et des indicateurs pour l’institution, en vue de mesurer cet appui au niveau de l’Etat central est le Fonds d’appui au développement des communes appelé Fadec affecté et Fadec non affecté.
Pour l’ambassadeur, l’un des objectifs de l’Union européenne est de voir augmenter le Fadec non affecté par l’Etat central et de voir le lien avec la performance des communes et de leurs besoins en formation ; autrement dit, de les soutenir de cette manière là. « Au fait, nous avons un dialogue technique mais aussi politique avec le gouvernement du Bénin », a indiqué Oliver Nette qui a manifesté la volonté de son institution de continuer la coopération avec le Bénin dans la décentralisation. Et justement dans ce domaine, l’Union européenne, selon son ambassadeur, est en train de réfléchir à comment faire pour réorienter cet appui. Cette décision ne dépend pas de l’Union européenne, mais du Bénin à travers le ministre de l’Economie et des Finances qui est l’ordonnateur du Fonds européen pour le développement (Fed).

LIRE AUSSI:  Recours contre l’Ordre des avocats pour violation du principe d’égalité: La Cour constitutionnelle donne raison au professeur Eric Dèwédi