Coopération dans le secteur de l’éducation: Plusieurs accords signés entre le Bénin et la Suisse

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération dans le secteur de l’éducation: Plusieurs accords signés entre le Bénin et la Suisse


Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, et Valérie Liechti, directrice résidente du bureau de la Coopération suisse, ont procédé, hier mardi 9 juin, à la signature d’une série d’accords entre le Bénin et la Suisse. C’est dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la qualité de l’éducation (Paque).

LIRE AUSSI:  Commune de Djougou : L’Ecole de formation médico-sociale ouvre ses portes cette rentrée

La Suisse est un partenaire privilégié du Bénin dans le secteur de l’éducation. Engagée aux côtés du Bénin, la Coopération suisse finance le Programme d’appui à la qualité de l’éducation (Paque). C’est dans le cadre de ce programme que le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci et la directrice résidente du bureau de la Coopération suisse, Valérie Liechti, ont signé hier plusieurs accords. « L’éducation est le pilier de tout développement…

La Coopération suisse s’est engagée à renforcer la qualité de l’éducation avec l’appui de partenaires intervenant dans le domaine, notamment l’Unicef, Plan international, Consortium aide et action et l’Ong Graines de paix. Cet engagement vise à soutenir les efforts du gouvernement dans le secteur de l’éducation », fait savoir Valérie Liechti, directrice résidente du bureau de la Coopération suisse. Elle précise que le Programme d’appui à la qualité de l’éducation (Paque), d’un coût global de 15 milliards de francs Cfa sur la période allant de 2019 à 2031, a pour objectif global l’amélioration de la qualité de l’éducation et des résultats de l’apprentissage au niveau de l’éducation de base au Bénin. C’est une initiative qui va impacter des enseignants de 1830 établissements scolaires de l’Atlantique, du Zou, du Borgou, de l’Alibori et de l’Atacora, des inspecteurs et conseillers pédagogiques et surtout plus d’un million d’élèves… Pour la phase allant de 2019 à 2023, la Coopération suisse a débloqué 4,8 milliards de francs Cfa.
« Nous nous réjouissons que ce programme puisse contribuer à ce que les enfants restent davantage à l’école », a conclu la directrice résidente du bureau de la Coopération suisse.
Pour le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, la signature de ces accords dans le secteur de l’éducation vient confirmer la vitalité des relations entre la Suisse et le Bénin. « Les relations entre la Suisse et le Bénin vont bien. Le chef de l’Etat tient fortement à notre amitié avec la Suisse, l’un des pays qu’il a visités…Cette coopération ne crée aucune difficulté dans la gestion et permet de relever des défis de développement… Votre pays a toujours tenu ses promesses à l’égard du Bénin », a témoigné le patron de la diplomatie béninoise. Il rappelle que l’éducation est l’un des secteurs que le président de la République suit de près et que l’ambition actuelle du gouvernement est de renforcer l’enseignement technique et professionnel. Il va sans dire que tous les accompagnements s’inscrivant dans la vision du gouvernement sont avenants.

LIRE AUSSI:  Organisation d'élèctions pacifiques: La Haac invite les organes de presse au professionnalisme

Hommage à Valérie Liechti

En service au Bénin depuis 2017, la directrice résidente du bureau de la Coopération suisse, Valérie Liechti, est en fin de mission. Hier mardi 9 juin, à l’occasion de la cérémonie de signature d’accords, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, a témoigné à la diplomate suisse toute la gratitude du Bénin. II a salué la qualité des échanges, la courtoisie et la bonne collaboration qui ont caractérisé le mandat de la directrice résidente sortante du bureau de la Coopération suisse. « Nous venons, nous servons et nous partons. Cela fait partie de notre métier. C’est la vie du diplomate. Mais l’important, à mon avis, c’est ce que nous laissons. Et je pense que le Bénin garde de bons souvenirs de ce que vous avez laissé. Avec vous, nous avons fait en sorte que la coopération entre les deux pays se renforce… », a déclaré le ministre Aurélien Agbénonci. Pour ses qualités personnelles, la diplomate suisse Valérie Liechti a reçu une gratification symbolique du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

LIRE AUSSI:  Conseil des droits de l’homme: 47e session du 21 juin au 13 juillet à Genève