Coopération et complémentarité des médecins du Sud et du Nord: Cbm Voyages et Turkish Airlines présentent «Tourisme médical en Turquie»

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération et complémentarité des médecins du Sud et du Nord: Cbm Voyages et Turkish Airlines présentent «Tourisme médical en Turquie»


Aujourd’hui, le tourisme médical en Turquie reçoit plus d’un million d’étrangers dans le cadre de ce projet

L’agence de voyage Cbm Voyages en collaboration avec la compagnie Turkish Airlines a mobilisé, jeudi dernier, au cours d’un dîner à Cotonou, le monde médical autour du projet « Tourisme médical en Turquie ». Une occasion pour le président directeur général de Cbm Voyages et ses partenaires de montrer les avantages de ce produit qui a courts depuis une dizaine d’années.

LIRE AUSSI:  Ligue des champions de football Europe: La phase de groupe aller démarre ce jour

Initié depuis une dizaine d’années avec trois agences de voyages, le Tourisme médical a pris aujourd’hui un envol avec la compagnie Turkish
Airlines. «Aujourd’hui, le tourisme médical en Turquie reçoit plus d’un million d’étrangers dans le cadre de ce projet », se réjouit le président-directeur général de Cbm Voyages, Jean-Jacques Houndjago. Au cours d’un dîner, jeudi dernier à Cotonou, il a rappelé les démarches qui ont été menées aboutir à la réalisation de ce projet avant de remercier la compagnie Turkish Airlines et les responsables de Turkish Healthcare Travel Concil (Thtc).
Le docteur Gabin Aïna, chargé de la coordination du Tourisme médical, a présenté au monde médical qu’il a mobilisé, tout ce qu’il est allé voir en Turquie en matière de traitement médical et surtout le plateau technique disponible. Pour lui, le coût du traitement en Turquie est bas par rapport à d’autres pays du Nord.
En Turquie, explique le docteur Gabin Aïna, il y a des cliniques qui sont classées comme des hôtels de 3 à 5 étoiles avec un personnel qualifié, diplômé et bien formé. Et les procédures médicales, souligne-t-il, sont très simples. Pour lui, plusieurs raisons expliquent cette situation reluisante en la matière. Car, plus de 56 hôpitaux sont certifiés.
Pour sa part, le premier responsable de Turkish Healthcare Travel Concil (Thtc), Emin Çakmak, a présenté le plateau technique, non seulement de sa structure, mais également de la Turquie en général. Dans sa présentation, il a insisté sur la coopération et la complémentarité entre les médecins des pays du Sud et de la Turquie. Il a également demandé aux médecins du Sud de réfléchir sur comment consolider cette coopération et cette complémentarité afin de faire bénéficier aux populations des différents pays des soins de qualité.
En effet, de très nombreux hôpitaux ultramodernes ont ainsi ouvert leurs portes, souvent en association avec de prestigieuses universités (par exemple, Harvard ou l’Université de Crète où le Lasik, la méthode actuelle d’opération des yeux au laser a été inventée).
Chaque année, plus de 250 000 étrangers vont en Turquie pour des traitements médicaux, principalement à Istanbul, qui est devenue la ville d’Europe où, par exemple, le plus d’opérations de la myopie ou de greffes de cheveux sont pratiquées.

LIRE AUSSI:  Débat budgétaire 2019 en commission au Parlement: Les budgets de la Céna et de quatre ministères au peigne fin