Coopération interparlementaire francophone: L’Apf salue la qualité de la démocratie au Bénin

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération interparlementaire francophone: L’Apf salue la qualité de la démocratie au Bénin


Une forte délégation de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (Apf) conduite par son président, Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire est en visite de travail au Bénin. La mission est venue évaluer les avancées démocratiques et surtout parlementaires après les élections législatives de 2019 au Bénin.

LIRE AUSSI:  66e session de la CSW aux Etats-Unis : Tognifodé vante la vision du Bénin pour la Femme

« Nous sommes venus rendre visite à des frères francophones pour comprendre ce qui se passe chez eux et pour les accompagner. Le Bénin est le temple de la démocratie dans la sous-région. Le Bénin est un modèle consacré. Personne ne peut lui expliquer ce que c’est que la démocratie plurielle…». C’est en ces termes que le président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (Apf), Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, apprécie le niveau et la qualité de la démocratie au Bénin. A la tête d’une forte délégation de l’Apf au Bénin depuis samedi 1er février, Amadou Soumahoro s’exprimait ainsi ce lundi 3 février, à la faveur d’une séance de travail qui s’est tenue au palais des Gouverneurs à Porto-Novo. La visite s’inscrit dans le cadre d’une mission de contact et d’information sur les avancées démocratiques du Bénin surtout après les élections législatives d’avril 2019. «Nous avons décidé de démarrer nos rencontres par l’Assemblée nationale parce qu’elle est au cœur de notre mission… Beaucoup de choses positives ont été faites. Nous n’en doutons point. Nous espérons repartir avec ce gain positif», fait savoir Amadou Soumahoro. La délégation de l’Apf a été surtout entretenue par le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, sur les efforts faits par la 8e législature en faveur de la cohésion nationale et de l’apaisement politique au lendemain de ces élections législatives. Pour le président de l’Assemblée nationale, cette rencontre de la famille francophone va au-delà d’une mission de l’Apf. En ce sens qu’elle vise à permettre à la délégation de mieux comprendre ce qui s’est réellement passé sur le terrain en dehors des informations que véhiculent les journaux nationaux, internationaux et les réseaux sociaux.

LIRE AUSSI:  Restitution des biens culturels: Le Bénin, pionnier d’une nouvelle approche de coopération

Explications

Le président de l’Assemblée nationale a rassuré la délégation de l’Apf sur les évènements qui ont précédé ou succédé aux élections législatives. Selon lui, ces faits sont désormais conjugués au passé. « Vous constaterez que le Bénin a toujours gardé son hospitalité légendaire et notre souhait est qu’à la fin de la mission, vous y restez encore quelques jours pour vous en rendre compte», suggère le président de l’Assemblée nationale. Les échanges entre la délégation de l’Apf et le président Louis Vlavonou se sont élargis aux autres membres du bureau du Parlement et aux représentants de la section nationale Apf. Le président Amadou Soumahoro et sa suite ont ensuite tenu une série de séances de travail avec les présidents des deux groupes parlementaires de la huitième législature en l’occurrence l’Union progressiste (Up) et le Bloc républicain (Br) et enfin avec le président de la Commission chargée des Lois du Parlement.
Plusieurs autres entretiens, selon l’agenda de séjour de la délégation, sont au menu de la mission. Il s’agit entre autres des échanges avec le garde des Sceaux, ministre de la Justice, le président de la Cour suprême, l’Agence nationale de lutte contre la corruption (Alnc), le président de la Commission béninoise pour les droits de l’Homme (Cbdh), les ambassadeurs des pays francophones près le Bénin.
La délégation de l’Apf sera ainsi reçue en audience par le président de la République, Patrice Talon puis aura d’autres entretiens notamment avec des responsables de partis politiques, le représentant de la Cedeao, le coordonnateur résident du Système des Nations Unies, le représentant de l’Union européenne, l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) et la Société civile dont la Plateforme électorale au Bénin. Le président Amadou Soumahoro et sa suite vont repartir du Bénin ce mardi 4 février après ces différentes rencontres.