Coopération multilatérale: Deux nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération multilatérale: Deux nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance


Le Japon et l’Arabie Saoudite renouvellent les responsables de leurs chancelleries à Cotonou. Les nouveaux ambassadeurs agréés par ces deux pays près le Bénin ont présenté, lundi 14 novembre, les lettres de créance qui les accréditent au président de la République Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  An 1 de la Cour Djogbénou : 420 décisions rendues en un an

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon près le Bénin avec résidence à Cotonou, s’appelle Kiyofumi Konishi. Le successeur de Daïni Tsukahara a présenté ses lettres de créance au président Patrice Talon, lundi 14 novembre à la présidence de la République. L’ambassadeur nippon prévoit déjà pour les relations bilatérales, une série d’innovations qui auront pour point d’ancrage de nombreux projets à court, moyen, et long termes. Il compte poursuivre les actions initiées par son prédécesseur, en y apportant une touche personnelle. Déjà, annonce-t-il, il est prévu dans son cahier de charges, la construction d’écoles primaires dans le département de l’Atlantique. Une mission technique est même attendue sous peu. Bien d’autres projets communautaires pour un investissement d’environ six milliards de francs CFA sont prévus par le Japon au profit du Bénin, annonce l’ambassadeur Kiyofumi Konishi.

Au sujet de l’hôpital de zone d’Allada dont les travaux sont en cours, il annonce son inauguration pour le mois d’octobre 2017. Haut cadre de la Japan international coopération agency (JICA), il y travaille depuis 1990. Le nouvel ambassadeur du Japon près le Bénin a occupé de nombreuses fonctions au sein de cette agence, notamment celle de directeur du département des infrastructures. Il a également été représentant résident de l’agence au Sénégal de 2002 à 2006. « J’ai dirigé beaucoup de projets dans les domaines de la santé, de l’éducation, des infrastructures. Je vais essayer de trouver de bons programmes et projets avec les autorités béninoises au profit des populations », a déclaré le diplomate à sa sortie d’audience. Selon lui, le gouvernement a déjà fixé le cadre de la coopération à travers son programme d’action 2016-2021 qui, note-t-il, prévoit beaucoup de réformes prioritaires et de nombreux projets d’investissement.
Comme lui, Abdullah Muhammad Sefyan est allé aussi présenter ses lettres de créance au chef de l’Etat. Il est le nouvel ambassadeur agréé du royaume d’Arabie Saoudite au Bénin avec résidence à Abuja au Nigeria. Son pays, a-t-il déclaré, est impatient de recevoir en visite officielle le président de la République du Bénin, en raison des ambitions de développement du président Patrice Talon. Cette visite se fera bientôt, a rassuré l’ambassadeur Abdullah Muhammad Sefyan au sortir de l’audience que lui a accordée le chef de l’Etat. « Ce sera un bon départ entre les deux pays et je remercie beaucoup le Bénin d’être aux côtés de l’Arabie Saoudite… On va œuvrer ensemble pour cela. Le Bénin a besoin de l’Arabie Saoudite pour des actions plus fortes et l’Arabie Saoudite a aussi besoin du Bénin. Les deux pays ont besoin de s’entraider… », soutient-il.
Ancien responsable des affaires médiatiques de l’ambassade de son pays à Islamabad, ancien chef du service consulaire de cette même représentation, ancien vice-chef du service consulaire de l’ambassade de son pays en Egypte, ancien chef de service dans plusieurs pays, le nouvel ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Bénin a servi dans le milieu diplomatique africain depuis de nombreuses années. Il a également été en poste en Europe, notamment en Espagne?

LIRE AUSSI:  Echanges sur la stratégie nationale de sécurité numérique: Réfléchir au renforcement de la confiance digitale