Coopération UE-Bénin : Les priorités retenues pour 2021-2027

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coopération UE-Bénin : Les priorités retenues pour 2021-2027

Coopération UE-BéninRenforcement et concrétisation de la coopération, tels sont les mots clés d’une vision commune de coopération

De nouvelles priorités sont définies dans le cadre de la coopération entre l’Union Européenne et le Bénin. Elles sont contenues dans le Programme indicatif multi-annuel (Pim) 2021-2027.

LIRE AUSSI:  Abdoulaye Bio Tchané, titulaire dans la 14e circonscription électorale: « La politique n’a de sens qu’autour des enjeux de développement »

Une vision commune, verte, inclusive et génératrice d’emplois de qualité. C’est ce à quoi aspirent l’Union Européenne et le Bénin. Elle transparaît d’ailleurs déjà dans le Programme indicatif multi-annuel (Pim) élaboré pour le Bénin, couvrant la période 2021-2027. Le document a été présenté au gouvernement, représenté par une dizaine de ministres, sous l’égide du ministre d’Etat Romuald Wadagni. Trois domaines prioritaires communs de coopération ont été retenus dans ledit document. Le premier porte sur « le capital humain et naturel », avec un accent particulier sur la formation professionnelle et la protection et l’inclusion sociale, puis la protection de l’environnement et la biodiversité. Le deuxième est axé sur la « Croissance économique verte », qui couvre des interventions ciblées au port de Cotonou, les énergies renouvelables et l’agriculture durable. le troisième domaine prioritaire retenu repose sur la notion d’une « Société sûre et prospère », pour soutenir la bonne gouvernance, la promotion du secteur privé, la paix et la stabilité dans un contexte régional qui se détériore davantage.
L’UE apportera un premier financement d’un montant de 255 millions d’euros, soit plus de 147 milliards de FCfa pour la période 2021-2024. « Aujourd’hui, nous marquons une étape importante dans notre coopération, en nous engageant à soutenir à long terme nos priorités communes. Notre partenariat n’est pas seulement quantitatif, mais surtout qualitatif et pendant les prochaines années, mon équipe et moi, nous nous efforcerons à mettre le Bénin au cœur des opportunités, instruments et stratégies européennes pour appuyer nos valeurs et intérêts communs », a déclaré Sylvia Hartleif, ambassadrice, cheffe de la Délégation de l’UE au Bénin.
L’adoption du Pim est une étape importante dans le renforcement et la concrétisation de la coopération de l’Ue avec le Bénin. Elle permettra à l’UE et au Bénin de continuer à travailler ensemble sur des programmes et des projets qui reposent sur des objectifs, des principes et des valeurs partagées puis de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable (Odd). Les axes définis sont d’ailleurs en phase avec le Programme d’action du gouvernement du Bénin. « Ce sont des priorités qui se complémentent et s’entremêlent avec les priorités du gouvernement béninois. En effet, votre nouveau programme d’action gouvernementale (Pag) et notre stratégie de programmation pluriannuelle 2021-2027, donneront un nouvel élan à notre coopération », a rassuré Sylvia Hartleif.
Le Pim est aussi inclusif. D’autres acteurs clés ont été impliqués dans le processus. C’est le cas des organisations de la société civile, les autorités locales, le secteur privé, les Nations Unies et d’autres partenaires. Les priorités convenues seront mises en œuvre en partenariat avec les États membres de l’Union Européenne dans le cadre d’une approche «Equipe Europe». Elles sont conformes à l’Agenda 2030 des Nations Unies, à l’Accord de Paris et à la stratégie « Global Gateway» de l’UE. D’une valeur de 79,5 milliards d’euros, Global Europe est le nouvel instrument de financement principal de l’action extérieure de l’UE pour 2021-2027. Global Europe couvre les partenariats avec tous les pays tiers, à l’exception des pays en phase de pré-adhésion et des pays et territoires d’outre-mer.

LIRE AUSSI:  Relations internationales: Le gouvernement relance les activités de l’IRIES