Coordination nationale de Wildaf-Bénin: Françoise Agbaholou aux commandes

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coordination nationale de Wildaf-Bénin: Françoise Agbaholou aux commandes


Françoise Sossou Agbaholou est désormais la coordonnatrice nationale de l’Ong Wildaf-Bénin. Elle a officiellement pris fonction, vendredi 2 novembre dernier, lors d’une sobre cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’organisation en présence du staff et de la présidente d’honneur, Geneviève Boko.

LIRE AUSSI:  17e congrès de la Fifa : L’arabe adoptée comme 5e langue officielle

Après trois ans de fonction, Me Huguette Bokpè a passé le témoin à Françoise Agbaholou pour conduire la destinée de l’Ong Wildaf-Bénin. Elle lui a transmis les principaux documents de l’organisation sous d’heureux auspices avec le vœu de voir se décupler les réussites de la nouvelle équipe. «Je vous souhaite d’apprendre des erreurs de cette coordination, de renforcer nos acquis, de capitaliser ce qui est une réussite et poursuivre notre combat de toujours», a souhaité la coordonnatrice sortante Me Huguette Bokpè en précisant qu’elle se retire de la coordination mais pas de Wildaf-Bénin qui reste gravée dans son cœur. Elle a également salué le dynamisme de tout le staff de Wildaf-Bénin qui continuera d’accompagner la nouvelle coordonnatrice.
Engagée dans la défense des droits de la fille et de la femme et acteur majeur de la lutte contre les violences faites aux femmes, Wildaf-Bénin n’entend pas démordre dans sa mission sous la férule de la coordonnatrice entrante. « Nous prenons l’engagement de tout mettre en œuvre pour réussir cette mandature avec votre soutien », a affirmé Françoise Agbaholou. Elle promet de conduire dignement et honorablement les destinées du réseau dans la poursuite des actions en dépit des difficultés notamment de mobilisation des ressources. Entre autres dynamiques de la nouvelle coordination, elle évoque la multiplication de partenariats stratégiques, des efforts dans le sens du renforcement de l’esprit de soumission en consortium de projets et dans la culture de redevabilité. « Certes la tâche ne sera pas facile mais avec notre détermination, nous gagnerons le pari. L’espoir est donc permis pour Wildaf-Bénin dans sa mission de promotion de la femme », a conclu Françoise Agbaholou.
Après avoir félicité la coordonnatrice sortante pour son dévouement à la cause, la première coordonnatrice nationale de Wildaf-Bénin Geneviève Boko a souhaité plein succès à la nouvelle coordonnatrice Françoise Agbaholou.

LIRE AUSSI:  Sports en bref