Couffo: Le gouvernement fait don de matériel de travail aux femmes et aux Cps

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Couffo: Le gouvernement fait don de matériel de travail aux femmes et aux Cps


Plusieurs groupements de femmes du Couffo et les six Centres de promotion sociale (Cps), dans les communes du département, ont été dotés, ce mardi 12 décembre à Dogbo, de plusieurs lots de matériel de travail. La remise de ces dons a été présidée par le ministre en charge des Affaires sociales, Bintou Adam Chabi Taro.

LIRE AUSSI:  Décoration à la grande chancellerie de l’Ordre national du Bénin: Des responsables de l’ONIP distingués

La série de dons de matériel de travail dans le cadre du Programme d’autonomisation économique des femmes et promotion du genre se poursuit. Mardi 12 décembre dernier, ce fut l’étape du Couffo où les bénéficiaires ont reçu, au Centre de promotion sociale de Dogbo, divers outils agricoles, des récipients en matière plastique, en aluminium, dont des tanks à eau et des paniers de fibres végétales. Il y avait aussi des pousse-pousse, des brouettes et surtout des moulins et bien d’autres appareils utiles aux travaux de transformation de produits agricoles. La plupart des machines sont destinées à faciliter la production, en grande quantité, de gari et tapioca, à partir du manioc, puis de l’huile de palme. Les bénéficiaires ont été sélectionnés, dira le ministre Bintou Adam Chabi Taro, grâce aux personnels des Centres de promotion sociale (Cps) qui ont reçu, eux aussi, des mobiliers de bureau et des matériels informatiques ainsi que d’autres équipements devant améliorer leurs conditions de travail. « Sans les Cps, on ne peut avoir une idée fixe des activités menées par les femmes. Il faut donc renforcer leurs capacités d’interventions », justifie le ministre pour insister sur le volet suivi-évaluation attendu d’eux au sujet des groupements impactés. Pour elle, ce sont les résultats de ces derniers qui encourageront à soutenir d’autres. Car, « des femmes regroupées, souligne-t-elle, est ce qu’on souhaite », a-t-elle dit avant de les encourager à « rester ensemble et laborieuses ». « Quand la femme travaille, elle n’a plus besoin de tendre la main, retient Bintou Adam Chabi Taro, qui précise que c’est ce que vise l’autonomisation économique ».
Le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji, ajoutera qu’en décidant de booster la production agricole, en général, à travers le soutien matériel accordé aux femmes, le gouvernement ne s’est pas trompé. « Dans le Couffo, poursuit-il, les femmes sont plus laborieuses que les hommes. Grâce au matériel, espère-t-il, elles vont relever le niveau de leur production ».
Dans le Couffo, c’est vingt-et-un groupements, constitués chacun de vingt-cinq femmes, qui ont été dotés de matériels de travail par le Programme d’autonomisation économique des femmes et promotion du genre. Au plan national, ajoutera Reine Oussou, coordonnatrice dudit programme, ils sont, au total, cent-vingt-et-un groupements à être déjà outillés.
Avant l’étape du Couffo,les groupements des femmes du Mono et les Cps du département ont été impactés le mardi 5 décembre dernier au Centre de promotion sociale de Houéyogbé où tous les Cps étaient également conviés et ont pu recevoir des équipements de travail.

LIRE AUSSI:  Décédé le 30 mai dernier: Yves Trougnin ne nous flashera plus