Coupe du monde 2022 au Qatar : début du compte à rebours

Par Catherine Fiankan-Bokonga,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coupe du monde 2022 au Qatar : début du compte à rebours

Coupe du monde 2022 au QatarTop, c’est parti pour Qatar 2022

À quelques mois du coup d’envoi de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar est prêt à accueillir un événement historique. En effet, la 22e édition de l’événement phare du ballon rond est la première à se dérouler au Moyen-Orient, ce qui a été salué par une résolution des Nations Unies. L’organisation d’un tel événement sportif est considéré comme profitable aux populations actuelles mais également aux générations futures.

LIRE AUSSI:  Championnat national de football de Ligue 2: Dynamo d’Abomey en tête et Soleil au bas du tableau

 

Du 21 novembre au 18 décembre, le Qatar accueillera la Coupe du monde de la Fifa 2022. Organisée durant l’automne pour épargner aux joueurs les fortes chaleurs, la compétition internationale sera disputée par 32 équipes. Pour la 14e fois, c’est la marque allemande Adidas qui a conçu le design du ballon nommé « Al Rihla» (le voyage en arabe). Comme le veut la tradition, le Qatar, pays hôte, disputera le match d’ouverture, le 21 novembre, face à l’Equateur.

Huit stades prêts

Les 62 matchs seront répartis entre huit stades dont certains sont des chefs-d’œuvre architecturaux. Six d’entre eux sont d’une capacité de 40 000 places, un de 60 000 places et enfin le plus grand à une capacité de 80 000 places. Ils sont tous situés à moins d’une heure du centre de Doha. Ainsi, supporters et joueurs seront toujours au cœur de l’action. Et, fait unique, le public pourra assister à plus d’un match par jour au début du tournoi.

LIRE AUSSI:  Championnat national de football: Bahreïn Fc et Béké Fc affûtent leurs armes

Une première pour l’Afrique

Cette édition porte une autre première, celle où quatre entraineurs africains qualifient leurs pays respectifs à la Coupe du Monde de football. Aliou Cissé (Sénégal), Rigobert Song (Cameroun), Jalel Kadri (Tunisie) et Otto Addo (Ghana) ont réalisé la prouesse de qualifier leurs sélections nationales à une Coupe du Monde de football. Huit arbitres africains ont été retenus par l’instance faîtière du football mondial. Il s’agit de l’Algérien Mustapha Ghorbal, du Marocain Redouane Jiyed, l’Ethiopien Balmak Tessema, du Sud-Africain Victor Gomez, du Sénégalais Maguette N’diayee, du Congolais Jean Jacques Ndala, du Gambien Papa Bakary Gassama, et du Zambien Janny Sikazwe.
Le Sénégal, champion d’Afrique en titre, jouera contre l’équipe des Pays-Bas, le 21 novembre, à 13h.

Nombre impressionnant de demandes

Alors que 17 millions de billets avaient été demandés lors de la première vente (19 janvier-8 février), le Qatar a enregistré une demande de 23,5 millions de billets lors de la deuxième phase de vente (5 avril-12 mai). La Fédération internationale a indiqué que les huit pays les plus demandeurs sont l’Angleterre, l’Arabie saoudite, l’Argentine, le Brésil, les États-Unis, la France, le Mexique et le Qatar. Un tirage au sort viendra décider de l’attribution des billets. Les demandeurs de billets seront informés par courriel de l’issue de leur commande à compter du 31 mai. Une dernière phase de ventes « de dernière minute», dont les dates ne sont pas connues, est prévue.

LIRE AUSSI:  Eliminatoires de la CAN Orange, Gabon 2017: Oumar Tchomogo officialise la liste des Ecureuils contre les Aigles

Evénement salué par l’Onu

Les Nations Unies ont adopté, le 8 avril 2022, une résolution saluant la Coupe du monde 2022 de la Fifa. Les 193 membres de l’Assemblée générale ont exprimé leur soutien au projet « Coupe du monde 2022 en bonne santé: laisser un héritage pour le sport et la santé », lancé dans le cadre d’un partenariat pluriannuel entre la Fédération internationale de football association, l’Organisation mondiale de la Santé et le Qatar. En octobre 2019, l’Oms et la Fifa avaient conclu un accord de collaboration pour une durée de quatre ans en vue de promouvoir des modes de vie sains sur toute la planète par le biais du football.

Legs pour les générations futures

La Coupe du monde 2022 entend aussi léguer le bien-être aux générations futures. Des réformes ont été entreprises dans de nombreux domaines. Les conditions sociales ont été améliorées et le respect de l’environnement a guidé la construction de nouvelles installations. A ce jour, le Qatar est même en avance dans le Golfe, en termes de droit du travail. De passage à Doha, l’ancien capitaine anglais, David Beckham a déclaré : « Lorsqu’un pays a la chance d’accueillir une compétition aussi importante que celle-ci, c’est formidable pendant qu’elle se déroule. Mais lorsqu’elle se termine, le plus important est de laisser un héritage » .