Coupe du monde Russie 2018: Le Sénégal offre la première victoire africaine

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Coupe du monde Russie 2018: Le Sénégal offre la première victoire africaine


Les Lions de la Téranga se sont imposés (2-1), ce mardi 19 juin face à la Pologne, lors de la première journée des matchs dans le groupe H. Le but de Mbaye Niang et celui du défenseur polonais Cionek contre son camp ont permis aux Sénégalais d’obtenir une deuxième victoire en match inaugural de l’histoire de la Coupe du monde.

LIRE AUSSI:  Extension du réseau bancaire: Coris Bank International fête un an d’activités au Bénin

Les Lions de la Téranga du Sénégal ont réussi à offrir à l’Afrique sa première victoire en Coupe du Monde de la Fifa, Russie 2018 en battant (2-1) les Aigles Blancs de la Pologne, ce mardi 19 juin au Spartak stadium de Moscou, à la faveur de la première journée des matchs du groupe H. Solides et surtout réalistes, les Lions de la Teranga ont marqué après deux erreurs polonaises. Les Aigles Blancs de la Pologne ont été surpris dès la 38e minute par le but contre son camp de Cionek pour le Sénégal. Mbaye Niang remporte un duel, file sur le côté gauche et sert son capitaine Sadio Mané qui décale pour Gueye dont le tir est dévié par le malheureux Cionek. 1-0, les poulains d’Aliou Cissé vont conserver cette avance jusqu’à la mi-temps.
A la reprise, les Aigles Blancs se montrent dangereux mais sans grand succès. En témoignent les pressions de Robert Lewandowski sur la défense sénégalaise. A la 49e minute, à l’entrée de la surface, la star du Bayern est déséquilibrée par Sane qui écope d’un avertissement on ne peut plus logique. Lewandowski espère se faire justice, contourne le mur mais K. N’Diaye effectue une belle parade pour empêcher l’égalisation. Le coup de grâce vient à la 60e minute par le biais de Mbaye Niang qui profite d’une erreur de Krychowiak pour inscrire le deuxième but. A la 86e minute, Krychowiak réduit le score d’une tête croisée qui trompe le gardien sénégalais K. N’Diaye. Les Aigles Blancs vont tenter d’égaliser sans succès.
Comme en 2002, le Sénégal s’offre son premier match du Mondial devenant du coup, la première sélection africaine à s’imposer face à la Pologne?

LIRE AUSSI:  Sport en bref: Fédération béninoise de Basket-ball : Place aux compétitions de jeunes

Syndrome des buts tardifs

Les sélections africaines sont victimes d’un mal dans cette Coupe du Monde. Il s’agit du syndrome des buts de dernières minutes. en effet, elles ont toutes encaissé dans les derniers instants des matchs, parfois dans le temps additionnel. 
Si le Maroc en a encaissé le plus triste à la 5e minute du temps additionnel, l’Egypte, la Tunisie et le Sénégal en ont pris respectivement aux 89e, 91e et 86e minutes. Est-ce encore un manque d’expérience pour le Maroc, l’Egypte ou la Tunisie, qui totalisent au moins trois participations chacun ? Souffrant de ce syndrome les sélections africaines n’arrivent pas à tenir dans les derniers instants pour conserver leur avance.
Ch. H.

Les Samouraïs vainqueurs (2-1) de la Colombie

Devant plus de 40 000 spectateurs du Stade de Mordovie, dans la ville de Saransk, le Japon s’est imposé (2-1) face à la Colombie lors de la première journée du groupe H. Les Samouraïs se sont imposés, grâce à des buts de Shinji Kagawa (sur penalty) et de Yuya Osako, contre une réalisation de Juan Quintero à la 39e minute pour la Colombie. Avec ce succès, le Japon prend la tête du groupe H avec le Sénégal. En effet, le Japon avait inscrit le premier but dès la 6e minute avec un penalty de Shinji Kagawa, accordé suite à une faute de Carlos Sanchez (0-1).
Ch. H.