COUPE DU MONDE RUSSIE 2018: Une rencontre d’ouverture sans grandes passions ?

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur COUPE DU MONDE RUSSIE 2018: Une rencontre d’ouverture sans grandes passions ?


L’équipe de la Russie

En match d’ouverture de la vingt-et-unième édition de la Coupe du monde qui commence ce jeudi 14 juin, la Russie sera aux prises avec l’Arabie Saoudite. Cette rencontre ne déchaîne pas outre mesure les passions. Et pour cause !

LIRE AUSSI:  7e journée du championnat de football de ligue 1: Le leader Béké et son dauphin en déplacement

Au-delà de l’honneur qui leur est faite de jouer le match d’ouverture de la vingt-et-unième édition de la Coupe du monde, dans quelques heures au stade Loujniki de Moscou, c’est à la rencontre de l’inconnu que la Sbornaya de la Russie et les Faucons de l’Arabie Saoudite s’en vont. Les deux sélections ne se connaissent pas. En compétition internationale, elles ne se sont affrontées qu’une seule fois. C’était en amical le 6 octobre 1993 à Dammam et les Saoudiens l’avaient emporté (4-2).

Opposant respectivement les 70e et 67e rangs au classement de la Fifa, soit les deux plus mauvais classements parmi les 32 nations présentes, ce match d’ouverture paraît certainement le pire de l’histoire de la Coupe du monde. Les deux sélections ne sont vraiment pas des foudres de guerre.
En effet, c’est à partir de la coupe du monde Allemagne 1974 que le champion sortant appelé à remettre son titre en jeu, avait le privilège d’ouvrir le bal. A cet effet, le Brésil, l’Allemagne, l’Argentine, l’Italie ou encore la France ont ainsi livré à tour de rôle, le premier match de la compétition. Quand bien même, elles étaient opposées à des adversaires de moindre importance comme la Bolivie, le Sénégal, le Costa Rica et la Bulgarie, le match suscitait un grand intérêt.
Mais depuis 2006, le pays hôte sera à nouveau sollicité, comme c’était le cas à l’origine de la compétition, pour disputer le premier match. Ce qui n’offre pas une grosse affiche en ouverture, avec un petit coup de pouce pour le pays hôte.

LIRE AUSSI:  14e fête d’actions de grâce de l’Arche de Noé : Le prophète Lucien Kinninnon et ses fidèles réconfortés dans leur foi