Cour constitutionnelle du Bénin: Un colloque international annoncé sur les 25 ans d’actions

Par Désiré GBODOUGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cour constitutionnelle du Bénin: Un colloque international annoncé sur les 25 ans d’actions


Le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo, a reçu à son cabinet, vendredi 27 avril dernier à Cotonou, les membres de l’Association béninoise de droit constitutionnel présidée par Joël Aïvo. Au menu des échanges, l’organisation prochaine d’un colloque pour un bilan des activités de la Cour constitutionnelle ces vingt-cinq dernières années au Bénin.

LIRE AUSSI:  Staff technique de l’équipe nationale: Michel Dussuyer signe pour trois ans avec le Bénin

Vingt-cinq ans après l’installation de la Cour constitutionnelle au Bénin, l’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc) estime qu’il faille faire un bilan des activités menées dans le cadre de l’animation de la vie démocratique au Bénin. Pour ce faire, les membres de cette association ont échangé, vendredi dernier avec le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo.
Deux sujets ont meublé les discussions, selon le président de cette association, Joël Aïvo. Dans un premier temps, explique-t-il, l’association a présenté ses félicitations au président et à l’ensemble des membres de cette juridiction dont la mandature s’achève sous peu. « Tant le service qui a été fait par la Constitution au profit de la stabilité de notre pays est une garantie qu’elle a apportée aux citoyens en ce qui concerne leurs droits », a indiqué Joël Aïvo. Pour lui, ce travail de la Cour est un travail extrêmement difficile. Le juge constitutionnel a, aussi bien, une lourde responsabilité dans l’application de la Constitution, mais également, dans l’animation des institutions de la République. « Nous estimons que le travail qui a été fait ces dix dernières années, d’abord sous la présidence de Robert Dossou puis sous la présidence de Théodore Holo, est un travail qui présente des motifs de satisfaction à bien des égards », apprécie-t-il tout en nuançant que cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu des questionnements dans les décisions de la Cour et parfois des critiques légitimes.
Après ses félicitations à la Cour, l’association a annoncé son initiative d’organiser un colloque international à l’occasion des 25 ans de la Justice constitutionnelle au Bénin. Ce colloque international, a dit Joël Aïvo, réunira des experts africains, européens, mais également des constitutionalistes béninois, des acteurs de la Justice pour réfléchir, non seulement, sur le bilan de ces 25 ans de justice constitutionnelle, mais aussi voir ce que la Cour a apporté au Bénin, ce que les Béninois doivent à la Cour ou ce qu’on n’aurait pas eu sans la Cour. Ce colloque sera également l’occasion pour les participants de réfléchir sur les réponses à ce qu’il faut considérer comme étant les insuffisances, les critiques qui ont été adressées à la Cour constitutionnelle.
Face à cette initiative, le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo a considéré qu’il n’y a pas d’œuvre parfaite. Cette mandature a pu apporter à ce pays ce qui lui semble nécessaire, en toute conscience. Ce travail doit être amélioré dans le temps. Car, la Cour constitutionnelle a travaillé en son âme et conscience pour assainir du mieux ce qu’elle a pu de la Constitution qui est l’idéal de ce qui est sorti de la Conférence nationale, c’est-à-dire, travailler à la stabilité et à la paix au Bénin, a rapporté Joël Aïvo.

LIRE AUSSI:  1e session ordinaire de l’année 2019: La Haac s’active pour les législatives du 28 avril prochain