Cour constitutionnelle: Les deux membres du Cos-Lépi absents prêtent serment (1,7 milliard F Cfa de budget pour le Cos-Lépi)

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cour constitutionnelle: Les deux membres du Cos-Lépi absents prêtent serment (1,7 milliard F Cfa de budget pour le Cos-Lépi)


Serment cour constitutionnelle

Les onze membres du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) sont désormais au complet. Le député Guy Mitokpè et le directeur général de l’état civil, Abdon Marius Mikpon’Aï qui, jusque-là, n’ont encore pris fonction, ont rejoint depuis ce mardi 22 mai, leurs neuf autres collègues à savoir les députés Janvier Yahouédéhou, Sabaï Katè, Gildas Agonkan, Léon Ahossi, Corneille Padonou, Justin Adjovi, Valère Tchobo et Abiba Dafia ainsi que Armelle Ahamidé, directrice générale par intérim de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insaé).

LIRE AUSSI:  Championnats du monde de judo 2018: Celtus Dossou-Yovo et Auguste Daga, porte-étendards du Bénin

Les deux derniers membres ont prêté serment hier devant la Cour constitutionnelle réunie en audience solennelle. Tout comme leurs autres collègues qui l’ont fait, le mardi 8 mai dernier, ils ont sacrifié à la tradition constitutionnelle de prestation de serment. Guy Mitokpè et Abdon Marius Minkpon’Aï ont, tour à tour, et conformément à la loi, juré de bien remplir fidèlement et loyalement, en toute impartialité et équité les fonctions dont ils sont investis, de respecter en toutes circonstances les obligations qu’elles imposent. Le serment a été reçu par les sept sages de la Cour constitutionnelle qui a renvoyé les deux membres à l’exercice de leurs fonctions.
En effet, conformément à l’article 330 du Code électoral, ils ont juré de remplir leurs fonctions avec loyauté et probité et de «les exercer avec impartialité et en toute indépendance dans le respect de la loi et d’assurer sans défaillance » les devoirs qu’elle leur impose.
Le président de la Cour constitutionnelle, le professeur Théodore Holo leur a donné acte de leur serment et renvoyé dans l’exercice de leur mission. Comme il l’a fait à l’endroit de leurs collègues, il a mis ces deux membres du Cos-Lépi devant leurs responsabilités.
Aussitôt après le serment, ils ont rejoint leurs pairs au siège du Cos-Lépi à Agblangandan commune de Sèmè-Podji.
Guy Mitokpè et Abdon Marius Mikpon’Aï ont pris la mesure de leur mission en participant hier aux travaux d’étude du projet du budget de l’organe pour les six mois que dure le mandat. Ce budget prendra en compte le crédit de fonctionnement, d’investissement et de réalisations des opérations d’actualisation du fichier électoral ainsi que celui de l’Agence nationale de traitement (Ant), bras technique opérationnel du Cos-Lépi. De sources proches de l’organe, le budget examiné hier tourne autour de 1,7 milliard F Cfa. Ce montant ne prend pas en compte le budget de l’Ant.
La séance plénière, la toute première des membres de l’organe après l’élection du bureau le jeudi 17 mai dernier, a été dirigée par le président du Cos-Lépi, Janvier Yahouédéhou, en personne, entouré des deux autres membres de son équipe dirigeante, en l’occurrence Justin Adjovi et Sabaï Katè, respectivement vice-président et rapporteur.

LIRE AUSSI:  Carnet noir: Le roi de Kétou Aladé Ifè s'est éteint

Th. C. N.