Cour constitutionnelle: Plusieurs délégations chez Théodore Holo

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cour constitutionnelle: Plusieurs délégations chez Théodore Holo


Dans le cadre de ses activités, le président de la Cour constitutionnelle Théodore Holo a reçu en audiences dans la matinée du vendredi 28 août dernier, plusieurs personnalités et délégations parmi lesquelles Agboessi Noumonvi Cloubou, Clément Stanislas Mètinhoué, Jean Etienne Koffi, Mouhaman Hodio Ali et bien d’autres.

LIRE AUSSI:  6es rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice : L’ancrage de la corporation dans le numérique débattu

Le premier visiteur reçu par le président de la Cour constitutionnelle Théodore Holo est Agboessi Noumonvi Cloubou, auteur de l’ouvrage «L’Emergence de l’Afrique: le greffage qui s’impose». Après avoir présenté son œuvre au président Théodore Holo, le conseiller à la sécurité au Département de sûreté et de sécurité des Nations Unies depuis avril 2006, a profité de l’occasion à lui offerte pour échanger avec l’autorité sur les contours de la gouvernance au Bénin en vue d’un développement durable. «J’ai été émerveillé», s’est- il exclamé lors de sa déclaration à la presse.

L’écrivain Agboessi Noumonvi Cloubou a déclaré avoir exposé les tenants et les aboutissants de son concept basé sur une approche «capsocalistique» du développement dans ledit livre. Il y propose une juxtaposition de la théorie capitaliste avec celle socialiste, en vue du rayonnement de l’Afrique.
Deuxième sur la liste, Clément Stanislas Mètinhoué a été gratifié des conseils du président de la Cour constitutionnelle. A la tête d’une délégation de l’Organisation non gouvernementale (ONG) sous-régionale dénommée «Côte-d’Ivoire Trait d’Union», il a exposé au président Théodore Holo, les domaines d’intervention ainsi que les activités menées par sa structure en vue de favoriser le renforcement de l’unité nationale partout où besoin sera. En compagnie du docteur vétérinaire Louis Gnaho, Clément Stanislas Mètinhoué a avoué avoir été, il y a de cela environ une vingtaine d’années, l’un des étudiants du spécialiste du droit constitutionnel Théodore Holo sur le campus d’Abomey- Calavi, ex UNB. « J’ai perdu tout contact physique avec mon professeur de droit, sauf qu’il était parfois au devant de la scène à travers les médias nationaux ou internationaux», a-t- il ajouté.
La troisième délégation ayant discuté avec le président de la Cour constitutionnelle vendredi 28 août dernier, est conduite par Jean Etienne Koffi, spécialiste de la protection civile et de la prévention des risques et premier responsable de l’Union fraternelle des populations de l’Afrique de l’Ouest (UFRAPAO). Cet expert électoral et gestionnaire des conflits et catastrophes naturels a fait ses civilités tout en adressant ses vives félicitations à toutes les forces vives de la nation béninoise.
Il se réjouit de l’issue heureuse des dernières consultations électorales qui se sont déroulées sans heurts. Il a précisé que son creuset regroupe les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Mouhaman Hodio Ali, directeur exécutif de l’ONG «Migration-diaspora-développement» basée à Abomey- Calavi dans le département de l’Atlantique au Bénin en compagnie d’autres membres, a fait part lors du tête- à- tête avec Théodore Holo des missions assignées à cette structure de veille citoyenne qui compte promouvoir la culture béninoise au- delà des frontières nationales tout en améliorant le taux d’employabilité des jeunes diplômés.

LIRE AUSSI:  Promotion de la bonne gouvernance: 1000 jeunes en formation dans « les Ateliers de la démocratie »