Cour d’appel de Cotonou: Emmanuel Opita, le nouveau procureur général, installé

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cour d’appel de Cotonou: Emmanuel Opita, le nouveau procureur général, installé


C’est par une audience solennelle de la cour d’appel de Cotonou, que le nouveau procureur général près ladite cour, Emmanuel Opita, a été installé dans ses fonctions. La cérémonie s’est déroulée, vendredi 20 octobre dernier, au siège de cette juridiction, sous la houlette de Honoré G. Alowakinnou, président par intérim de la cour, en présence des membres du Parquet général et de la famille judiciaire.

LIRE AUSSI:  Animation de la vie politique à Pèrèrè: Trois conseillers communaux Fcbe adhèrent au Bloc républicain

C’est sur proposition du Garde des sceaux, ministre de la Justice et de la Législation et après avis du Conseil supérieur de la magistrature, qu’Emmanuel Opita, magistrat, a été nommé procureur général près la cour d’appel de Cotonou par décret n° 482 du 20 septembre dernier. L’intéressé était précédemment procureur général près la cour d’appel de Parakou.
Prenant ses réquisitions après y avoir été invité à cette fin par Honoré G. Alowakinnou, présidant l’audience, Marie-José
Pathinvo représentant le ministère public a qualifié le récipiendaire de «général de division». « Le récipiendaire est du sérail ; il ne peut en être autrement puisque selon la loi, pour porter le galon de général, il faut avoir fait un certain parcours », déclare le représentant du ministère public, expliquant que l’impétrant ayant exercé en tant que «général de brigade» à Parakou est à même d’être promu «général de division» à la cour d’appel de Cotonou. « J’ai emprunté un vocabulaire militaire, car il n’est pas nouveau ; je suis convaincu qu’il s’agira pour lui d’une légère adaptation. Bienvenue et je vous réitère tout notre soutien », a requis Marie- Josée Pathinvo au nom du Parquet général, demandant au président de lui donner acte de ses réquisitions et de renvoyer le récipiendaire à l’exercice de ses fonctions.
« Vous avez été nommé chef de parquet, vous aurez sous vos ordres, des substituts, des procureurs de la République et leurs substituts et tous les officiers de police judiciaire. Le procureur général est la porte d’entrée de l’Exécutif dans le judiciaire », développe Honoré Alowakinnou. Pour lui, placé dans une structure hiérarchisée, le procureur général accepte les instructions et les fait partager. « Tout dépend de votre savoir-faire pour parvenir à l’atteinte des objectifs ; il faudra avoir la patience nécessaire pour mieux leur demander et vous armer d’un peu de sagesse. », conseille Honoré G. Alowakinnou au nouveau procureur général.
Remerciant le Seigneur pour ses grâces, Emmanuel Opita salue les autorités pour la confiance placée en lui. Il a rassuré que tout sera fait afin que la confiance qui lui a été faite ne soit pas déçue. Il assure que des efforts seront déployés pour faire renaître la confiance des justiciables en la justice.
Il est utile de préciser qu’avant l’installation du nouveau procureur général, Arsène Dadjo, nommé conseiller à la cour d’appel de Cotonou et précédemment président de la cour d’appel de Parakou sur la base du même décret a été installé lors d’une cérémonie également empreinte de solennité.
Emmanuel Opita vient ainsi remplacer Mardochée V. M. Kilanyossi qui est appelé à d’autres fonctions.

LIRE AUSSI:  Poste Assurances: L’assurance de proximité enfin une réalité au Bénin