Cour suprême: Le nouveau procureur général Onésime Madodé prête serment ce jour

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cour suprême: Le nouveau procureur général Onésime Madodé prête serment ce jour


Cour suprême

Nommé en Conseil des ministres, le 21 février dernier, comme procureur général près la Cour suprême, Onésime Gérard Madodé, prête serment, ce jeudi 12 avril au siège de l’institution à Porto-Novo. L’audience d’installation aura lieu ce matin à 9 h au siège de la haute juridiction à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Lancement de Ciné tour 2019 à Kétou: Quinze communes en fête grâce à la Sobébra

Le nouveau procureur général de la Cour suprême, Onésime Gérard Madodé, prête serment, ce jeudi 12 avril, à la faveur d’une audience qui sera présidée par le président de la haute juridiction, Ousmane Batoko. Devant lui, le nouveau promu va jurer, en prononçant la formule du serment consacrée et prévue à l’article 9 de la loi n°2001-35 du 21 février 2003 portant statut de la magistrature en République du Bénin.
Onésime Gérard Madodé qui succède ainsi à Nicolas Assogba admis à faire valoir ses droits à la retraite depuis le 31 décembre 2017 va s’engager de bien et fidèlement remplir ses nouvelles fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution et des lois, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne donner aucune consultation à titre privé, de ne prendre aucune position publique sur les questions relevant de la compétence de la cour, et de se conduire en tout en digne et loyal magistrat. Cette prestation de serment consacrera officiellement l’entrée en fonction
d’Onésime Gérard Madodé en tant que patron du Parquet général près la Cour suprême. Un service qu’il connaît du bout des doigts pour y être depuis mars 2010.
En effet, jusqu’avant sa promotion, Onésime Gérard Madodé occupait les fonctions de premier avocat général au parquet général près la Cour suprême. Il est à ce poste depuis le 28 février 2017 jusqu’à sa nomination le 21 février dernier. Mais avant, il a été de mars 2010 à février 2017, avocat général au Parquet général près la Cour suprême. Onésime Gérard Madodé, au cours de son riche parcours professionnel, a fait une escale rapide à la Cour d’appel de Cotonou où il a été, de février 2008 à février 2010, conseiller et président de chambre. Mais avant cette expérience de magistrat de siège à la cour d’appel de Cotonou, Onésime Gérard Madodé a été successivement de 1992 à 2008, procureur de la République près le tribunal de première instance de Lokossa, procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo et procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Il a fait un passage éclair à la Haute cour de justice en qualité de secrétaire général de cette haute juridiction de 2002 à 2003.
Avant ses riches expériences de procureur de la République au niveau de ces différents tribunaux d’instance, le nouveau procureur général près la cour suprême a occupé les fonctions de juge d’instruction au tribunal populaire de district de Bembéréké de 1988 à 1990 puis ensuite de juge d’instruction au tribunal de première instance de Lokossa de 1990 à 1992. C’est donc un magistrat pétri d’expériences surtout de parquet, où il est en train de passer plus de vingt-quatre ans de sa carrière, qui prend en main, dès ce jeudi 12 avril, la destinée du Parquet général près la Cour suprême. Cette promotion d’Onésime Gérard Madodé doit être donc perçue comme le couronnement d’une carrière bien achalandée et qui a démarré par la direction des Affaires civiles et pénales (Dacp) du ministère de la Justice le 28 novembre 1987 où l’homme de droit a intégré le corps de la magistrature. Et ceci après deux années de stage de formation en magistrature au cycle II de l’Ecole nationale d’administration (Ena) en qualité d’auditeur de justice. Onésime Gérard Madodé est né le 12 septembre 1959 à Savè. Il est marié et père de deux enfants.

LIRE AUSSI:  Protection de l’enfance et de l’adolescence: Des journalistes formés sur le guide des médias à Bohicon

Innocent Avognon prend la tête de la chambre judiciaire

Tout comme Onésime Gérard Madodé, le nouveau président de la chambre judiciaire de la Cour suprême, Innocent Avognon, prend fonction ce jeudi 12 avril. Il prêtera aussi serment à la Cour suprême, en audience ce matin.
Innocent Avognon a été également nommé à ce nouveau poste à la faveur du Conseil des ministres du mercredi 21 février dernier. Il succède à Amélie Assionvi Amoussou admise à la retraite depuis le 31 décembre 2017.