Création du guichet des Associations des services financiers à Djougou : Des réformes pour favoriser l’accès au financement aux plus démunis

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Création du guichet des Associations des services financiers à Djougou : Des réformes pour favoriser l’accès au financement aux plus démunis


Une séance de restitution de l’étude socioéconomique de la création du guichet des Associations des services financiers (Asf) à Djougou et de l’agence de la Donga s’est tenue mardi 5 septembre dernier dans la commune. L’objectif est de faire part aux populations, actionnaires principaux de ces instruments de financement, de leurs nouvelles orientations sous l’égide du Projet d’appui à la promotion des services financiers ruraux adaptés (Papsfra) sous tutelle du Programme Cadre des interventions du Fida en milieu rural au Bénin (ProCaR).

LIRE AUSSI:  Atelier sur la compétitivité de l’or blanc dans la sous-région: La commission de l’Uemoa pour une filière coton plus performante

Créées en 1997 dans les villages du Bénin par des populations dont l’accès aux services des institutions de financement est assez limité, les Associations des services financiers (Asf) ont connu diverses fortunes. Quoique leur avènement ait permis à ces populations de bénéficier de microcrédits pour financer leurs activités agricoles il n’en demeure pas moins que certains dysfonctionnements ont été notés au niveau de ces institutions dont les populations rurales sont les principaux actionnaires. L’étude socioéconomique commanditée par le Projet d’appui à la promotion des services financiers ruraux adaptés (Papsfra) vise, selon Sikirou Oloulotan, coordonnateur national du Programme Cadre des interventions du Fida en milieu rural au Bénin (ProCaR), à donner de nouvelles orientations à ces associations. Il s’agit en somme de revoir le fonctionnement et la structuration des Asf afin de les rendre plus performantes et professionnelles. Dans le cas d’espèce, l’on assistera à la fermeture de certaines et à la fusion des moins performantes à celles dont les résultats comblent les attentes du Projet d’appui à la promotion des services financiers ruraux adaptés (Papsfra). Aussi est-il attendu des réformes à faire, tel que proposé par l’expert Arcadius Domingo. Cinq agences dont celle de Djougou devront être installées en milieu urbain pour fédérer tous les guichets Asf au niveau des villages.
La séance de restitution de l’étude au-delà de l’objectif d’informer les populations de ses résultats consacre également la création de l’agence Asf de Djougou appelée à couvrir les départements de l’Atacora et de la Donga, indique Moussa Nassirou, chef du Projetd’appui à la promotion des services financiers ruraux adaptés. Des résultats de cette agence dépendra la multiplication de ces institutions de microfinance un peu partout.
Se réjouissant de la dynamique de réforme institutionnelle dans laquelle se sont inscrites les Asf en vue de se rendre plus performantes, Alassane Zoumarou, maire de la commune de Djougou, a souligné l’importance de leur rôle dans la lutte contre la pauvreté et s’est dit prêt à accompagner l’installation de la nouvelle agence en milieu urbain. « L’Asf Bénin en tant qu’institution de microfinance est, à la fois, un outil précieux pour le développement économique et un instrument de lutte contre la pauvreté. Les financements des micros et petits entrepreneurs permettent à de nombreux Béninoises et Béninois membres de l’Asf Bénin d’entreprendre des activités génératrices de revenus et d’échapper ainsi à la précarité», a-t-il ajouté?

LIRE AUSSI:  Rencontres Nord/Sud de l’automédication et de ses déterminants:Appréhender la pratique pour mieux l’aborder