Criet/ Affaire 4 milliards de la Dgid: L’ex-régisseur Carlos Adohouannon retourné en prison à Missérété (Il risque la prison à vie)

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Criet/ Affaire 4 milliards de la Dgid: L’ex-régisseur Carlos Adohouannon retourné en prison à Missérété (Il risque la prison à vie)


L’ex-régisseur des Impôts, Carlos Adohouannon, extradé du Sénégal vers le Bénin par Interpol puis déposé directement à la prison civile d’Akpro-Missérété depuis le jeudi 17 septembre dernier, a été présenté ce vendredi autour de 17h, au Parquet spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Il a été écouté sur les faits de présumé détournement de quatre milliards F Cfa mis à sa charge à la Dgid.

Après l’audition, le parquet spécial de la Criet a ensuite envoyé le dossier en instruction ; et ce conformément à la procédure devant la Criet. La commission d’instruction a, à son tour, entendu l’ex-régisseur des Impôts. Cette dernière a envoyé le dossier devant la chambre des Libertés et de la Détention de la Criet qui a aussi examiné les faits et écouté le mis en cause. Le juge des libertés et de la détention a confirmé sans autre forme de procès le mandat de dépôt décerné contre Carlos Adohouannon par la commission d’instruction. L’ex-régisseur est donc retourné à la prison civile d’Akpro-Missérété où il séjourne depuis jeudi dernier avant sa toute première comparution à la Criet. Selon l’article 45 de la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin, le mis en cause encourt la réclusion criminelle à perpétuité c’est-à-dire la prison à vie si les faits de détournement mis à sa charge sont avérés. Puisque le montant présumé détourné ici est supérieur à 100 millions F Cfa. « Lorsque le montant de la chose détournée ou dissipée est égal ou supérieur à cent millions (100 000 000) de francs, la peine d’emprisonnement sera la réclusion criminelle à perpétuité et à une amende d’au moins cent millions (100 000 000) de francs »,  prévoit l’article 45 alinéa dernier de cette loi.

Il faut rappeler que l’ex-régisseur de la Dgid en fuite depuis le 20 septembre 2019 a été arrêté à l’aéroport international Blaise Diagne, lors du contrôle des passeports, par la police sénégalaise. Il a été ensuite transféré depuis jeudi dernier au Bénin par le Sénégal qui a donné l’accord de son extradition. La fin de cavale et l’incarcération de Carlos Adohouannon relance de plus  bel la nébuleuse affaire de détournement de 4 milliards F Cfa à la Dgid dans laquelle plusieurs cadres de l’administration fiscale avaient été écoutés. Maintenant que le principal auteur de ce dossier est en détention, plus rien ne semble bloquer désormais la manifestation de la vérité dans cette affaire.