Criet : les dossiers Madougou et Aïvo renvoyés en jugement

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Criet : les dossiers Madougou et Aïvo renvoyés en jugement

Dossiers_Madougou_AïvoDossiers_Madougou_Aïvo

Mauvaise nouvelle pour les opposants Reckya Madougou et Joël Aïvo en détention préventive pour des faits respectivement de « financement du terrorisme » et de « complot contre la sûreté de l’État et blanchiment ».

LIRE AUSSI:  Session criminelle à la Criet : 10 ans de prison pour Joël Aïvo et deux de ses coaccusés

Les dossiers des deux inculpés ont été renvoyés en jugement par la commission de l’instruction de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Celle-ci a définitivement clôturé son travail d’instruction préparatoire. Mais elle n’a pas conclu à un non-lieu qui pouvait l’obliger à prendre une ordonnance de mise en liberté d’office à l’égard des deux inculpés. Un coup dur pour les deux personnalités qui doivent encore poursuivre leur séjour carcéral.
Le renvoi des deux dossiers en jugement devant la Criet suppose que la commission de l’instruction a trouvé qu’il y a des éléments à charge contre les deux candidats recalés à la présidentielle du 11 avril dernier. La décision a été notifiée, vendredi 26 novembre dernier, selon nos sources, à Reckya Madougou et Joël Aïvo ainsi qu’à leurs avocats. Les deux prévenus qui ont clamé, jusqu’ici, leur innocence pour les faits à eux reprochés devront encore attendre l’ouverture de leur procès pour être fixés sur leur sort. Mais aucune date n’est encore retenue pour l’ouverture de cette audience décisive.
Il faut signaler que Reckya Madougou et Joël Aïvo ont été respectivement interpellés par la Police le 3 mars et le 15 avril dernier.

LIRE AUSSI:  Fawaz Moussougan, consultant en cybersécurité: « Tout le monde encaisse le coup de la censure »