Crue du fleuve Okpara à Kika: La traversée interdite aux élèves du lycée technique agricole

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Crue du fleuve Okpara à Kika: La traversée interdite aux élèves du lycée technique agricole

Fleuve Okpara au Benin

La traversée du fleuve Okpara en crue au niveau de Kika n’est pas du tout aisée. Pour éviter le pire, interdiction vient d’en être faite aux élèves du lycée technique agricole de la localité. C’est à la faveur d’une décision prise par le proviseur du lycée, il y a quelques jours.

LIRE AUSSI:  Examens de fin d’année: L’Ecole internationale Ufuk célèbre ses meilleurs élèves

Le fleuve Okpara dans la commune de Tchaourou est actuellement en crue. Du coup, sa traversée pour rallier le Lycée technique agricole de Kika devenue dangereuse est réglementée depuis quelques semaines. Une information confirmée par le chef d’exploitation de l’établissement, Victorin Adjimatin.
« Comme dispositions au niveau de l’établissement, le proviseur a pris une note de service pour interdire les déplacements des élèves qui, chaque fois, se rendent à Parakou », a-t-il informé. La mesure vise surtout, selon lui, à les empêcher d’aller aux abords du fleuve. Pour la plupart habitués à descendre à Parakou pour effectuer certaines courses, ils ne pourront plus le faire jusqu’à nouvel ordre. Voilà qui n’est pas du tout réjouissant pour ces apprenants, encore que les pluies continuent de tomber dru tous les jours sur les différentes communes du septentrion.
Une attention a également été accordée aux enseignants qui ont l’obligation de venir dispenser les cours dans l’établissement et qui doivent quitter Parakou. « Le proviseur a également pris une note de service pour mettre un tracteur à leur disposition. C’est pour leur assurer la traversée sans grandes difficultés », a également confié Victorin Adjimatin.
Autant de dispositions qui n’ont pour objectif que de ne pas avoir à déplorer des cas de noyades dans les rangs des apprenants du lycée et de leurs enseignants ainsi que tout autre acteur.

LIRE AUSSI:  Levée de la motion de grève par les centrales syndicales: La joie des élèves se heurte à la colère des enseignants