Culture des droits humains en milieu scolaire: Les acquis du projet de renforcement restitués

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Culture des droits humains en milieu scolaire: Les acquis du projet de renforcement restitués

Le projet a permis à Amnesty international Bénin d'avoir un certain nombre de résultats

L’atelier de restitution des acquis du projet de renforcement de la culture des droits humains dans les lycées et collèges du Bénin s’est tenu, vendredi 25 novembre dernier à Cotonou. Porté et mis en œuvre par Amnesty international, ce projet a bénéficié du soutien financier de l’ambassade de France.

LIRE AUSSI:  Urgent/Benin : Atao Mohamed Hinnouho au tribunal de cotonou

Apprendre ses droits, les exercer et comprendre ses devoirs nécessitent une éducation spécifique et l’école a un rôle à y jouer. Ce rôle lui est d’ailleurs reconnu par la Constitution béninoise en son article 40. L’atelier de restitution organisé, vendredi dernier, constitue l’occasion pour les participants de faire le suivi des interventions d’Amnesty international Bénin et des acquis du projet de renforcement de la culture des droits humains dans les lycées et collèges.
« Les violations des droits humains qui sont dénoncées trouvent forcément leur source dans l’ignorance d’un certain nombre de principes. Comme vous le savez, notre organisation s’investit depuis plusieurs années dans l’éducation aux droits humains. Elle travaille au quotidien dans les communautés et aussi dans les lycées et collèges pour planter les graines afin que nous ayons un environnement et un lendemain plus respectueux des droits humains », a expliqué Dieudonné Dagbéto, directeur exécutif d’Amnesty international Bénin. Il a fait savoir que ce projet leur a permis d’avoir un certain nombre de résultats.
Conscient des efforts qu’un tel engagement pourrait susciter d’une organisation non gouvernementale, le ministère des Enseignements secondaire, technique et de Fa formation professionnelle (Mestfp) développe des stratégies innovantes pour assurer à chaque enfant du Bénin un accès effectif à une instruction de qualité avec des moyens et équipements répondant aux exigences d’une mondialisation qui avance à grands pas. Eliane Bada, représentant le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle affirme qu’assurer une bonne éducation à des milliers d’adolescents et jeunes va au-delà de la construction et de l’équipement des collèges, des centres de formation professionnelle et des lycées. « Nous devons penser et continuer à mettre à jour nos curricula de formation et nos activités d’enseignement dans nos lycées et collèges. Nous devons associer efficacement les parents et autres membres de la société dans l’éducation des jeunes. Nous devons rester ouverts aux collaborations constructives nous permettant de faire de chaque enfant, un citoyen complet, socialement épanoui et acquis à la cause commune afin de faire régner un environnement de paix, de quiétude et d’atteindre le développement que nous souhaitons tous », a-t-elle recommandé. Elle précise que c’est dans cette dynamique qu’Amnesty international et le ministère travaillent en synergie pour faire de l’éducation aux droits humains une stratégie de formation à la citoyenneté et à la tolérance. Eliane Bada promet d’ores et déjà que les observations et recommandations issues de cet atelier seront prises en compte afin d’améliorer pour les années à venir ce qui se fait déjà par les partenaires.

LIRE AUSSI:  Contentieux de l’élection présidentielle au Bénin: Qui peut saisir la Cour constitutionnelle ?