Cybersécurité et confiance numérique : la politique de sécurité des systèmes d’information de l’Etat approuvée

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cybersécurité et confiance numérique : la politique de sécurité des systèmes d’information de l’Etat approuvée

Cybersécurité

Fidèle à sa volonté d’assurer l’essor de l’économie numérique au Bénin, le gouvernement a adopté hier, mercredi 27 octobre, en Conseil des ministres, la politique de sécurité des systèmes d’information de l’Etat. Cette nouvelle orientation va favoriser la consommation des services et produits de confiance numérique.

LIRE AUSSI:  Le PRD rend public son projet de société pour Porto-Novo


Engagé pour la sécurisation du cyberespace béninois en vue d’assurer l’essor de l’économie numérique, le gouvernement béninois a approuvé la politique de sécurité des systèmes d’information. L’adoption de ces nouvelles règles vise à promouvoir les bonnes pratiques de sécurité au sein des entités de l’Etat, harmoniser la protection des infrastructures des systèmes d’information à l’échelle de l’Etat et définir le cadre relationnel entre l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information et les entités de l’Etat. Ce faisant, le gouvernement du président Patrice Talon entend favoriser la consommation des services et produits de confiance numérique. « Cette politique apparaît comme le support de base pour la mise en œuvre des mesures techniques, organisationnelles et physiques par les structures de l’Etat afin de protéger leurs systèmes d’information respectifs», précise le compte-rendu du Conseil des ministres. A travers cette politique qui intervient après l’adoption par le Conseil des ministres, en sa séance du 6 mai 2020, de la stratégie nationale de sécurité numérique et son plan d’action 2020-2021, le gouvernement entend créer un cyberespace sécurisé pour une économie numérique attrayante. « Cela suppose le respect des règles définies par la politique de sécurité des systèmes d’information de l’Etat pour favoriser la confiance des utilisateurs dans les usages qu’ils font de ces systèmes », explique le compte-rendu du Conseil. Faut-il le souligner, dès l’approbation de cette politique, les entités concernées disposent d’un délai d’un an pour définir un plan d’action destiné à l’application de ses règles dans le but d’atteindre la conformité totale au bout de trois ans. Signalons que le Bénin a enregistré des avancées notables en matière de cybersécurité et de lutte contre la cybercriminalité au cours des quatre dernières années en progressant de 92 places dans le classement de l’indice global de cybersécurité.

LIRE AUSSI:  Hackerlab 2021: L’événement prévu pour novembre prochain