Dans la prespective des prochaines communales:Des lettres de mission remises aux responsables de Moele-Bénin

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dans la prespective des prochaines communales:Des lettres de mission remises aux responsables de Moele-Bénin


Le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) entend obtenir 51 % des sufrages exprimés aux prochaines élections communales et municipales. Jacques Ayadji, le président du parti, a convié, samedi 30 novembre dernier à Lokossa, les coordinateurs départementaux et les responsables des organes techniques à travailler dans ce sens en leur remettant des lettres de mission.

LIRE AUSSI:  Grève générale annoncée pour ce jour: Ambiance de veillée d’armes à Lokossa

Les 15 coordinateurs départementaux et les responsables des organes techniques de Moele-Bénin ont reçu, samedi dernier, des lettres de mission des mains du président du parti, Jacques Ayadji. Ils étaient une trentaine de personnalités concernées par cet acte qui non seulement consacre leur entrée en fonction mais fixe surtout les objectifs à atteindre pour le rayonnement du parti sur l’échiquier politique. Aux coordinateurs départementaux, il a été clairement assigné la mission de quadriller leur territoire en vue de rafler 51% des voix aux prochaines élections communales et municipales prévues pour le mois de mai 2020. Des voix obtenues dans les départements dépendra l’atteinte de l’objectif global de 51% des suffrages à conquérir au niveau national, selon le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji qui n’entend pas se contenter des
10 % de suffrages exigés aux partis politiques avant de participer au partage des sièges à pourvoir. Justin Assion Akouete est le coordinateur départemental du Mono pour Moele-Bénin.
Les mêmes clarifications ont été faites en ce qui concerne les organes techniques du parti lors de la remise des lettres de mission à leurs responsables respectifs. A la directrice de l’Organisation des femmes du parti, Yvette Tankpinou Kiki, par exemple, le président Jacques Ayadji s’est fait clair. « Vous avez le devoir de restaurer la participation à l’action politique de la femme béninoise, de faire en sorte que sur la liste de candidature de Moele-Bénin, il y ait au moins 40 % de femmes et que 30 % des femmes soient élues au soir du mois de mai 2020 », a signifié le président.
Jacques Ayadji qui a signé ces lettres de mission n’a pas oublié d’exhorter les responsables promus à donner le meilleur d’eux-mêmes afin qu’à l’évaluation, la satisfaction soit au rendez-vous. « Nous sommes sur un terrain concurrentiel très difficile. Vous ne devez pas vous écarter de la devise du parti qui est “vérité, travail et patrie” », a-t-il prévenu.

LIRE AUSSI:  Tourisme et hôtellerie dans l’Alibori: Les responsables et gestionnaires de sites formés

Animation de la vie publique

Mais avant la remise proprement dite des lettres de mission, le plan de travail du parti pour l’année 2020 a été validé. Le plan définit, entre autres, un chronogramme de mobilisation des dossiers de candidature pour les prochaines élections communales, l’installation des organes de base, des activités commémoratives des 60 ans de l’Indépendance du Bénin, des mesures d’accompagnement des candidats aux examens nationaux ainsi que des rencontres ludiques et politiques de vulgarisation des nouvelles lois encadrant le système partisan, toutes choses devant permettre au parti de ne pas manquer à son devoir d’animer la vie publique. Les personnalités qui ont effectué le déplacement de Lokossa ont eu également droit à une présentation de la loi modificative de la Constitution du 11 décembre 1990. Le juriste consultant Serge Prince Agbodjan qui a été sollicité pour cette présentation, a expliqué aussi les dispositions encadrant le système partisan telles que les lois portant charte des partis politiques et la loi sur le statut de l’opposition.