Décentralisation : des réformes pour une durabilité financière de l’Ancb

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Décentralisation : des réformes pour une durabilité financière de l’Ancb

Luc Atrokpo maire de Cotonou

Réfléchir aux mécanismes et stratégies à mettre en œuvre pour accroître les ressources de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) et garantir sa durabilité financière. Tel était le principal objectif de la première session ordinaire de la Commission Economie et Finances locales de l’Association nationale des communes du Bénin. Laquelle session se tient en septembre du fait de la pandémie de Covid-19 et de l’agenda des différents responsables.
La première depuis la mise en place de la commission lors du congrès de décembre 2020, cette rencontre a permis aux participants de se pencher sur le modèle actuel de gestion des tickets gare routière par l’Ancb et le montant des cotisations des membres de l’association. Dans les détails, les membres de cette commission stratégique ont fait l’état des lieux et formulé des propositions de pistes d’amélioration au bureau national présidé par le maire Luc Atrokpo. La finalité étant de renforcer l’autonomie et les capacités financières de l’institution afin de lui permettre de mieux accompagner les communes.
Cette session a également permis aux maires et directeurs des Affaires financières des communes, sous la présidence du maire de Ouidah, premier responsable de la commission, d’élaborer un plan de travail quinquennal à leur niveau.
Au terme des travaux, des recommandations ont été faites à l’endroit des participants et du bureau national de l’Ancb. Il s’agit de restituer rigoureusement les conclusions des assises aux maires, d’accompagner les municipalités dans la modernisation de leurs infrastructures et d’appuyer les réformes actuelles dans le secteur du transport.
« Un des grands chantiers mais qui pourrait être l’un des plus difficiles vient d’être abordé et pratiquement évacué à plus 75 %. Vous savez bien que la question des ressources financières et des cotisations n’est pas une chose aisée dans notre culture. Les 25 % qui restent seront certainement l’œuvre du bureau et du président pour que cette proposition puisse passer dans les communes », a salué le maire Christian Houétchénou, président de la Commission Economie et Finances locales.

LIRE AUSSI:  Promotion de l’agriculture dans la Vallée de l’Ouémé: 200 jeunes entrepreneurs agricoles sur le terrain

Le bras technique !

Connue comme l’une des huit commissions thématiques de l’Ancb, faîtière des communes créée en 2003, la Commission Economie et Finances locales a pour mission de superviser, en lien avec les organismes habilités, les activités initiées par l’association et / ou par d’autres partenaires, relatives à la promotion et au développement des économies locales ainsi qu’à la croissance des ressources des communes. Elle prépare également pour le bureau des projets de lobbying et de défense des intérêts des communes dans ce domaine, puis participe, pour le compte de l’association et dans l’intérêt des communes, à toutes autres activités relatives aux affaires de sa compétence.
Conformément à la décision n°006/2021/04/P-Ancb/Dc/De/Daf/Sa du 23 avril 2021, cette commission est présidée par le maire de Ouidah, avec son homologue de Porto-Novo à la vice-présidence. C’est d’ailleurs la première des huit commissions statutaires à être fonctionnelle.