Décès de Mito Agboton de la royauté de Porto-Novo: Adrien Houngbédji témoigne sa compassion à la famille éplorée

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Décès de Mito Agboton de la royauté de Porto-Novo: Adrien Houngbédji témoigne sa compassion à la famille éplorée


Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji s’est rendu, ce jeudi 25 janvier, dans la maison de la famille Agboton qui a perdu l’un de ses dignes fils. Il s’agit du Mito Agboton, un des ministres de la cour royale Toffa de Porto-Novo. Il a tiré sa révérence le 18 janvier dernier à l’âge de 79 ans. 

LIRE AUSSI:  Coopération et développement: Un nouvel ambassadeur pour dynamiser les relations entre le Bénin et l’Inde

Adrien Houngbédji est allé présenter ses sincères compassions à la famille éplorée. Il a saisi l’occasion pour signer le livre de condoléances ouvert à cet effet. Pour lui, Mito Agboton a été son ami personnel de vieille date, qui fait partie de l’une des personnalités qui auraient marqué l’histoire de la ville de Porto-Novo.
Le président de l’Assemblée nationale s’est dit surpris de sa disparition, puisque le défunt n’a pas été malade. Très touché par ce décès, le président du Parti du renouveau démocratique (Prd) a annoncé officiellement son soutien aux familles éplorées pour les obsèques qui auront lieu dans trois mois, conformément aux us et coutumes dans la cour royale de Porto-Novo.
Me Adrien Houngbédji ne s’est pas rendu hier dans la maison mortuaire les mains vides. Il a remis, sur place, un premier soutien, en attendant les cérémonies officielles d’inhumation du défunt. Il a suggéré aux familles éplorées de populariser la date des obsèques dès qu’elle sera retenue pour permettre à toute la population de Porto-Novo de se mobiliser pour honorer la mémoire de l’illustre disparu.
Le président Adrien Houngbédji avait à ses côtés des membres de son cabinet et des membres du bureau politique du Prd?

LIRE AUSSI:  Affaire Dangnivo: Le dossier renvoyé pour complément d’informations