Décès du maire de Sinendé: L’Association pour le développement des communes du Borgou endeuillée

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Décès du maire de Sinendé: L’Association pour le développement des communes du Borgou endeuillée


Le Conseil communal de Sinendé est encore sous le choc, suite au décès prématuré de son maire Yarou Toko Abdoulaye, lundi 16 décembre dernier, à Parakou. Il n’en demeure pas moins pour l’Association pour le développement des communes du Borgou (Adecob) qui était en pleine session, mardi 17 décembre dernier, à N’Dali. En témoigne l’hommage que lui a rendu son président et maire de Nikki, Oumarou Lafia.

LIRE AUSSI:  Gestion du reste des 10 000 logements pilotés par l’Afh: Le gouvernement opte pour la vente aux enchères

Le maire de Sinendé, Yarou Toko Abdoulaye, a tiré sa révérence lundi 16 décembre dernier à Parakou, des suites d’une courte maladie. Technicien de laboratoire de profession, il a été élu à la tête de cette commune le 21 juin dernier. Il a été conduit à sa dernière demeure, mardi 17 décembre dernier à Sinendé.
En effet, la nouvelle de sa disparition a bouleversé les membres de l’Adecob qui étaient en session, mardi 17 décembre dernier, à N’Dali. Leur président Oumarou Lafia avait de la peine à l’admettre. « Informés, nous avons mis du temps à le croire et à l’accepter», a-t-il confié.
De Yarou Toko Abdoulaye, ses collègues de l’Adecob gardent le souvenir d’un homme responsable, rompu à la tâche, un brave et un unificateur.
« Elu en juin dernier seulement, il s’est parfaitement intégré au groupe», a reconnu Oumarou Lafia. Selon lui, il participait fort activement à l’animation de l’association.
Par ailleurs, le prix de bonne gouvernance en matière de gestion financière et administrative a été attribué à la commune du défunt maire, Sinendé, par l’association, au cours de sa 6e Assemblée générale, mardi 17 décembre dernier à son siège à N’Dali.

LIRE AUSSI:  Gestion du reste des 10 000 logements pilotés par l’Afh: Le gouvernement opte pour la vente aux enchères