Découverte macabre à Natitingou: Un zémidjan tué, sa moto emportée

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Découverte macabre à Natitingou: Un zémidjan tué, sa moto emportée


Le quartier Sossouna dans le 1er arrondissement de Natitingou a été le théâtre d’une découverte macabre, lundi dernier. Celle du corps en pleine putréfaction dans la brousse d’un conducteur de taxi-moto porté disparu depuis le jour du Ramadan. Identifié par ses proches, cet homme âgé d’une trentaine d’années qui répondrait au nom de Mathieu Kouagou aurait été abattu à coups de bâton par ses agresseurs non encore identifiés et sa moto emportée.

LIRE AUSSI:  Grève de la Cstb: Le gouvernement prend ses responsabilités

La victime, selon les témoignages recueillis sur place, aurait transporté dans la nuit du vendredi 15 juin dernier deux clients sur l’axe Natitingou-Kouarfa et n’aurait plus fait signe de vie depuis lors. Sa langue aurait été également coupée et emportée par ses bourreaux.
A la suite des constats d’usage de la police assistée d’un agent de santé, le corps a été remis à sa famille pour son inhumation à Boukombé après autorisation du procureur de la République.
La mort de ce conducteur de taxi-moto a donné lieu à une manifestation d’humeur à la mairie de Natitingou. De nombreux conducteurs de ‘’zémidjan’’ ont en effet investi l’enceinte de l’hôtel de ville pour dénoncer les cas d’agressions et d’assassinats sur l’axe incriminé et réclamer plus de sécurité pour les usagers.
La tension a finalement baissé avec la concertation qu’ils ont eue avec l’administration communale.

 

LIRE AUSSI:  Réforme du système partisan: La marche vers la démocratie au sein des partis politiques