Défilé du 1er août : Une cérémonie exceptionnelle

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Défilé du 1er août : Une cérémonie exceptionnelle


L’organisation de la cérémonie officielle de la fête nationale, ce lundi 1er août, a été une réussite à tous égards. Les manifestations révèlent la capacité des Béninois à bien organiser des activités républicaines, à s’unir autour des causes nobles.

LIRE AUSSI:  Modernisation du réseau routier du Bénin :  les travaux du tronçon Béroubouay-Kandi-Malanville lancés

Les festivités du 62e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale ont tenu leurs promesses. Tous les autres étaient au rendez-vous de célébration de l’unité nationale. Sur le boulevard de la Marina métamorphosé, le président de la République et un parterre de personnalités ont assisté au défilé militaire et à un tableau culturel.
Sur le podium spécialement installé pour l’occasion, on pouvait noter la présence des présidents d’institutions, de la vice-présidente de la République, des membres du gouvernement et des députés à l’Assemblée nationale mais aussi et surtout des anciens présidents de la République, Boni Yayi et Nicéphore Soglo, puis des responsables des partis politiques y compris ceux de « Les Démocrates ». Cette célébration est placée sous le sceau de l’unité nationale, de la fierté collective et du patriotisme.
Pour le défilé militaire et paramilitaire marquant la célébration du 62e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale, tout a été vite apprêté dans la matinée pour que la fête soit belle. Parés de leurs tenues des grands jours, les hommes en uniforme, après plusieurs semaines de répétition ont mis en exécution leur scénario de parade. Au total, 3 500 soldats ont été mobilisés pour le défilé qui a duré 90 minutes. Ce sont les enfants du prytanée militaire de Bembéréké et du lycée Mathieu Kérékou des jeunes filles de Natitingou qui ont ouvert le bal, sur les mélodies de la fanfare de la Police républicaine. Tour à tour, les différentes sections de la Police républicaine, les pelotons de la Douane, des Eaux et Forêts, de l’Armée de l’air, de l’Armée de terre et de la Garde nationale ont défilé, aux pas cadencés, armes au poing et non sans fierté. La diversité et la beauté de leurs tenues ajoutées à la rigueur des marches n’ont pas laissé indifférent le public massé le long du boulevard, qui les a applaudis sans cesse. De manière particulière, les personnels féminins des Forces armées béninoises, dont l’effectif est considérable pour ce défilé, ont été ovationnés. Porte-drapeau, au volant d’engins lourds ou en tête de peloton, elles symbolisent la bravoure de la femme béninoise à la manière des amazones du royaume de Danxomè.
Cerise sur le gâteau, un tableau culturel a été présenté à l’assistance à la fin du défilé militaire pédestre et motorisé. En deux actes, il loue les mérites des amazones et de Bio Guéra dont les monuments avaient été dévoilés samedi dernier.
Au terme du défilé, la satisfaction se lisait sur tous les visages. L’exactitude dans l’exécution du programme, la beauté de la cérémonie, la splendeur du lieu du défilé, rien n’a échappé aux citoyens qui ont effectué le déplacement pour bien vivre les manifestations.

LIRE AUSSI:  Défilé du 1er août : Pas de discours présidentiel la veille de la fête