Défis d’hygiène et d’assainissement: Banikoara initie le concours du quartier le plus propre

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Défis d’hygiène et d’assainissement: Banikoara initie le concours du quartier le plus propre


Soucieux d’assurer un environnement mieux assaini à ses populations, le Conseil communal de Banikoara a procédé, vendredi 11 septembre dernier, au lancement du concours pour le prix du quartier le plus propre. C’est une initiative qui met aux prises les différents quartiers de la commune, pour en désigner le meilleur.

LIRE AUSSI:  Recensement des réserves administratives des communes: Le ministre Alassane Seïdou met la pression

Lancé, vendredi 11 septembre dernier à Banikoara, le concours du prix du quartier le plus propre de la commune met en compétition Sompérékou, Gomparou et Banikoara centre. Cette épreuve est à sa première édition. Elle a lieu du 15 septembre au 15 décembre. Soit, pendant une période de 3 mois.
Il s’agit des trois arrondissements qui forment la grande agglomération de la commune. Initiative de la mairie, cette compétition vise à assainir les plus grands quartiers de la cité des Banigansè. L’objectif est de susciter ou de faire adopter aux populations les comportements citoyens en matière de propreté.
Selon le maire Bio Sarako Tamou, la vision du conseil qu’il dirige est de faire de la ville de Banikoara, une localité propre, attrayante, une ville résiliente et durable. « Nous voulons que notre commune soit une commune verte et une commune durable. Cela passe par la protection de l’environnement, la propreté et la salubrité du cadre de vie des populations », a-t-il insisté. Ce concours, se réjouit le maire, va permettre de mettre en œuvre quatre Objectifs de développement durable (Odd), notamment les objectifs 3, 6, 11 et 13. Lesquels promeuvent respectivement la bonne santé et le bien-être, l’accès à l’eau propre et à l’assainissement dans le monde, les pratiques pour des villes et des communes durables, puis la lutte contre les changements climatiques.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le Covid-19 au Bénin: Le Canea engagé pour l’élimination des inégalités