Dégâts des eaux pluviales à Angaradébou: Des habitations et des hectares de cultures emportés

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dégâts des eaux pluviales à Angaradébou: Des habitations et des hectares de cultures emportés


Angaradebou

Les pluies diluviennes qui s’abattent, depuis quelques jours, sur les communes de l’Alibori, font leurs premières victimes dans la localité d’Angaradebou, commune de Kandi. D’énormes dégâts ont été occasionnés dans les maisons et les champs de cultures.

LIRE AUSSI:  José Tonato au sujet de l’asphaltage: «Nous sommes partis pour révolutionner complètement le paysage urbain»

Une trentaine de personnes contraintes depuis, lundi 6 août dernier, de dormir à la belle étoile, après avoir vu leurs habitations emportées par les eaux. Tel est le constat à Fouré, Lolo et Saah, des localités de l’arrondissement d’Angaradebou, dans la commune de Kandi, suite à la pluie du lundi 6 août dernier. Pour l’instant, on ne déplore aucune perte en vie humaine.
En dehors de ces dégâts, on déplore également des hectares de cultures détruits. Ainsi, à Lolo et à Fouré, ce sont plus d’une cinquantaine d’hectares de coton qui sont emportés par les trombes d’eau. Il en est de même de plusieurs hectares de maïs, de sorgho.
Avec les pluies qui continuent, la situation des populations de ces localités qui ne savent plus à quel saint se vouer, risque de s’aggraver. D’autres localités sont en alerte. Il y a à craindre le pire, au cas où le Niger et ses affluents qui arrosent le département de l’Alibori déborderaient de leurs lits. Déjà, les populations crient au secours.

LIRE AUSSI:  Don de kits scolaires aux apprenants de Massè: Nocibe fait du hautement social une priorité