Dégel de la crise sociale: La thérapie du professeur Albert Tévoèdjrè

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dégel de la crise sociale: La thérapie du professeur Albert Tévoèdjrè


La thérapie du professeur Albert Tévoèdjrè

L’ancien médiateur de la République, Albert Tévoèdjrè est aussi préoccupé par la situation sociale qui prévaut au Bénin. Il fait des propositions dans le sens de l’apaisement de la tension qui n’arrange personne. « C’est désormais une évidence : notre pays vit des jours sombres de très grave et périlleuse  crise sociale, malgré quelques arrangements partiels.

LIRE AUSSI:  Evaluation finale du projet Ame à Kouandé: Un impact notable sur les habitudes nutritives

Le pessimisme et le découragement se manifestent dans tout le pays. L’inquiétude  grandit … », note-t-il dans un communiqué qu’il a rendu public, ce mardi 27 mars.
Le frère Melchior invite tout le peuple à se situer dans le camp du dialogue et de l’espérance. « L’heure est venue de l’écoute mutuelle attentive, du dialogue sincère, du consensus le plus large dans l’intérêt de tous », poursuit l’ancien médiateur de la République et promoteur de « Théophania, la Maison africaine de la paix ». Il plaide pour une sortie de crise rapide et durable, invitant les uns et les autres à ne pas mettre « un point final là où Dieu n’a mis qu’une virgule ». A cet effet, il propose au gouvernement et surtout au chef de l’Etat de consulter officiellement les forces sociales en mouvement et aussi des anciens responsables comme les ex-présidents de la République, Nicéphore Soglo et Boni Yayi ainsi que Me Robert Dossou, Bruno Amoussou, Elisabeth Pognon, Mgr Antoine Ganyé pour une concertation nationale inclusive  et appropriée de  vrai  » salut public ». Selon lui, une telle démarche se met toujours en œuvre dans toutes les démocraties en cas de péril majeur. Albert Tévoèdjrè se dit disponible pour donner volontiers son point de vue et offrir ses bons offices et des pistes de déblocage de la crise, si l’on le sollicitait de façon sincère?

LIRE AUSSI:  Rencontre de Cotonou sur la Santé communautaire: De nouvelles perspectives pour des soins de santé primaires de qualité

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau