Dématérialisation des services de l’Anip: La demande des actes sécurisés désormais possible en ligne

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dématérialisation des services de l’Anip: La demande des actes sécurisés désormais possible en ligne


L’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) dématérialise ses services. Toutes demandes d’acte de naissance sécurisé, du Certificat d’identification des personnes, du récépissé Ravip et autres pièces délivrées par l’Anip sont désormais possibles via la plateforme du e-service. C’est la nouvelle portée à la connaissance du public, mercredi 26 mai dernier, par le gestionnaire mandataire de l’Anip au cours d’un point de presse qu’il a animé au siège de l’institution à Cotonou.

LIRE AUSSI:  En prélude à l’élaboration de la Liste électorale informatisée : Démarrage du complément d’informations au Ravip

Le gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) a échangé avec les professionnels des médias sur les nouvelles dispositions liées aux demandes d’acte de naissance sécurisé et autres pièces délivrées par l’Anip.
Lors d’un point de presse mercredi 26 mai, Cyrille Gougbédji est revenu sur les raisons qui fondent la dématérialisation des services de l’Anip dont les locaux ne suffisent plus pour contenir les demandeurs. « Le nombre de demandeurs que l’Agence nationale d’identification des personnes enregistre par jour dépasse la capacité d’accueil des locaux abritant le siège de l’agence. Cela a engendré quelques difficultés dans la satisfaction des usagers. On a assisté à des attroupements difficilement gérables », a fait savoir Cyrille Gougbédji. Selon lui, tout est rentré dans l’ordre parce qu’il y a eu des mesures de décongestion de la masse. Celles-ci permettent à l’agence d’offrir des prestations modernes qui ne font pas souffrir les usagers. Entre autres, il a évoqué la création d’un centre d’opération au siège du 11e arrondissement de
Cotonou où se fait le Recensement à vocation d’identification de la personne (Ravip), l’unité d’enrôlement et de formalisation qui se trouve à l’annexe de l’Anip à Kouhounou…

LIRE AUSSI:  Récurrence des grossesses en milieu scolaire : CeRADIS-ONG sonne la mobilisation contre le fléau
Processus de développement

Ainsi, depuis ce mercredi 26 mai, toute demande peut se faire en ligne via la plateforme du e-service notamment sur le site http://eservices.anip.bj. Les usagers qui le désirent peuvent aller sur le portail national des e-services pour soumettre leurs demandes d’acte de naissance, de certificat d’identification en ligne, payer les prestations en ligne et obtenir leurs actes de naissance sécurisés et leur certificat d’identification personnelle, toujours en ligne. Selon Cyrille Gougbédji, depuis le lancement du processus, l’agence a enregistré plus de trois cents demandes en ligne déjà satisfaites. Toutes choses qui lui permettent de confirmer que la dématérialisation que le gouvernement a ordonnée est un processus de développement.
Pour mieux satisfaire les Béninois, le gestionnaire mandataire de l’Anip a annoncé l’ouverture d’une unité communale d’identification au sein de la mairie de Cotonou à compter du 1er juin et l’ouverture de l’unité de service à la Direction de l’émigration et immigration où il est enrôlé sur place les demandeurs de passeports biométriques qui n’avaient pas participé au Ravip et fourni un appui aux demandeurs d’actes de naissance sécurisés et de certificat d’identification des personnes. Toujours à partir du 1er juin 2021, Cyrille Gougbédji annonce l’ouverture d’un service à l’ambassade du Bénin à Paris pour aider les compatriotes de l’Europe à s’inscrire au Registre national des personnes physiques et obtenir la sécurisation de leurs actes d’état civil. De même, les nouvelles naissances pourront être enregistrées au nouveau mécanisme en cours de déploiement. Il est aussi prévu une unité de service au consulat du Bénin à Abidjan ce 1er juin pour répondre aux préoccupations des Béninois résidant en Côte d’Ivoire.