Densification du réseau numérique haut débit : Le Bénin reçoit 22 milliards F Cfa de la Chine

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Densification du réseau numérique haut débit : Le Bénin reçoit 22 milliards F Cfa de la Chine

Densification du réseau numérique haut débit au BéninDensification du réseau numérique haut débit au Bénin

Une nouvelle histoire de l’économie numérique du Bénin s’écrit en lettres d’or. C’est avec la signature, ce mardi 14 septembre, de l’accord cadre de prêt concessionnel par le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci et l’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Peng Jingtao. Au total, 22 milliards de F Cfa sont mobilisés pour rendre le numérique disponible pour tous et à haut débit.

LIRE AUSSI:  Élection présidentielle : Tabé Gbian appelle à la responsabilité des acteurs politiques

« C’est une conviction pour le président Patrice Talon que le renforcement des infrastructures numériques fait partie des conditions sine qua non d’un développement durable», confie le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, dans son intervention. Subdivisée en quatre axes principaux, la présente signature d’accord cadre de prêt concessionnel est la phase 2 du projet de densification du réseau haut débit. Ce projet fait suite à une initiative du gouvernement du président Patrice Talon, à travers le Pag, qui a démarré depuis mai 2016 par le développement des infrastructures numériques avec l’assistance des compétences chinoises. « Sa réalisation a permis une transformation complète et une amélioration du réseau de télécommunication au Bénin », précise l’ambassadeur Peng Jingtao. « Cette 2e phase facilitera l’accès des abonnés du réseau et le développement des applications grâce à l’amélioration et à l’extension de la fiabilité du réseau dorsal et métropolitain dans les grandes villes et la couverture nationale du réseau sera sensiblement améliorée », développe-t-il. Pour l’ambassadeur, « l’économie numérique et la digitalisation connaissent de plus en plus une progression à même de faire du Bénin, la plateforme numérique de la sous-région ».

LIRE AUSSI:  Création de l’Ecole des métiers du numérique : les diligences accomplies pour la construction du plateau technique

Les quatre grands axes du projet

En effet, le 1er axe du projet concerne le réseau dorsal 484,1 km en fibre optique couvrant certaines localités du Mono, du Zou, des Collines et du Nord Bénin. Au réseau dorsal s’ajoute le réseau métropolitain en fibre de 204.8 pour desservir plus de 10 villes ainsi que la Route des pêches avec le réseau haut débit. Par ailleurs, ce projet permettra aussi de connecter les zones lacustres à la fibre nationale par la technologie des faisceaux dans le seul but de rendre le numérique disponible pour tous. Enfin, le 4e axe concerne les transferts de compétences. «Les spécialistes qui vont aider à mettre en place ce réseau ont en même temps une contrepartie nationale qui maitrise ce savoir-faire, une contrepartie faite essentiellement d’ingénieurs béninois qui pourront continuer le service après le retrait de l’expertise de construction », souligne le ministre Aurélien Agbénonci.
Le Bénin est sur la trajectoire qui va permettre de renforcer les préalables nécessaires pour créer la richesse et booster la performance des entreprises en proie à la concurrence. Tout en rassurant l’ambassadeur Peng Jingtao que « ce financement servira à ce pourquoi il a été négocié », le ministre des Affaires étrangères se réjouit de ce que cet accord-cadre vient à point nommé pendant cette crise de Covid-19. « C’est l’outil par lequel nous mettons en place des plateformes pour opérer de manière sécurisée tout en réduisant les contacts avec les humains et en respectant les gestes barrières ».

LIRE AUSSI:  Lutte contre le terrorisme dans l’espace Uemoa: Les propositions du président Patrice Talon

 

Par Henri MORGAN (Stag.)