Départements du Mono et du Couffo: Atchannou, Dédékpoè et plusieurs autres localités sorties du noir

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Départements du Mono et du Couffo: Atchannou, Dédékpoè et plusieurs autres localités sorties du noir


Une dizaine de centrales photovoltaïques sont en train d’être mises en service dans des localités du Mono et du Couffo. Ce mercredi 8 janvier, c’est au tour des arrondissements d’Atchanou et de
Dédékpoè à Athiémé d’être ainsi sortis du noir.

LIRE AUSSI:  Construction d’un dépôt de produits pétroliers au port de Cotonou: Signature d’un pacte d’actionnaires entre Octogone, SONABHY et SOCAR

La place publique d’Atchanou est éclairée, depuis ce mercredi, par un lampadaire. Et ceci, au grand bonheur des élus et des populations qui sont sorties massivement pour saluer cet évènement. Pour le compte de tout l’arrondissement, ce sont dix lampadaires qui ont été installés pour l’éclairage public. La lumière jaillit désormais à Atchanou grâce à un réseau de 2750 m de basse tension et d’un transformateur de 100 kva. L’ensemble est raccordé aux installations de la Société béninoise d’énergie électrique, qui va en assurer la gestion et l’entretien. Le coût des travaux d’électrification est estimé à environ 62 millions francs Cfa pour impacter au moins 1000 ménages de la localité.
Mais les populations d’Atchanou ne sont pas les seules à être sorties du noir. Dédékpoè et ses habitants aussi ont accueilli la lumière, ce mercredi. Une centrale photovoltaïque d’un coût de 205 millions francs Cfa a été mise en service en leur faveur. Installée non loin du siège de l’arrondissement, la centrale est bâtie sur 160 modules (panneaux) d’une puissance unitaire de 250 watts, a expliqué Florent Orou Fico, directeur général adjoint de l’Agence béninoise de l’électrification rurale et de maîtrise d’énergie. A l’en croire, il s’agit d’une installation définitive et fiable dont la source d’énergie solaire est très avantageuse. «C’est une énergie qui existe en quantité, en qualité et en continu pour vous permettre de tout faire, surtout le développement des activités économiques », a-t-il indiqué aux populations. L’Aberme a construit au total 80 centrales photovoltaïques au profit de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national. Cette première phase de mise en service en cours, permet d’offrir la lumière à une dizaine de localités dans les départements du Mono et du Couffo. L’étape de mise en service dans le Mono se poursuit ce jeudi 9 janvier à Gbakpodji dans la commune de Bopa, puis à Avlo, un arrondissement de Grand- Popo. Dans le Couffo, ce sont trois centrales qui ont été mises en service. La commune de Toviklin a bénéficié de deux centrales contre une pour Klouékanmè.

LIRE AUSSI:  Construction d’un dépôt de produits pétroliers au port de Cotonou: Signature d’un pacte d’actionnaires entre Octogone, SONABHY et SOCAR