Dépôt de candidatures pour les élections législatives:19 partis et alliances de partis ont déposé leur liste

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dépôt de candidatures pour les élections législatives:19 partis et alliances de partis ont déposé leur liste


La journée d’hier mardi 24 février a été décisive pour les partis et alliances de partis dans la course pour les législatives. La cour de la Commission électorale nationale autonome (CENA), restée calme toute la journée, a connu une affluence aux environs de 22 heures. Tous les grands partis et alliances attendus ont répondu à l’appel. Au finish, ils sont au total 19 partis et alliances de partis à déposer leur liste avec des surprises diverses.

LIRE AUSSI:  Du soutien aux actions du chef de l’Etat: La coalition Union nationale démocrate s’engage

Il était 17 heures 20 minutes hier mardi 24 février, à la Commission électorale nationale autonome à Ganhi. L’ambiance n’était pas terne mais moins ennuyeuse que les jours et heures précédents. Un véhicule de couleur grise s’immobilise dans la cour. Par petits groupes, les femmes et hommes des médias, caméras, micros et enregistreurs au point affluent vers le couloir qui conduit à la salle d’enregistrement des dossiers de candidatures. Devant eux, deux hommes marchant à pas rassurés entrent dans la salle d’enregistrement. Il s’agit de Sylvain Adjaho, le premier vice-président du Réso Atao.

A sa sortie après environ une heure, il se prête aux questions des journalistes qui se bousculent pour l’écouter. «Nous avons déposé les dossiers comme prévu», précise-t-il. Plus d’une heure après, il revient sur ses pas pour compléter les dossiers afin de retirer le récépissé provisoire. Une heure vingt minutes plus tard, le président de la CENA, Emmanuel Tiando fait irruption dans la salle d’enregistrement des dossiers de candidatures pour s’enquérir de l’évolution des travaux. Après de laconiques échanges avec les agents électoraux, il reprend la direction de son bureau situé à plusieurs mètres de là. Mais avant, il souligne aux professionnels des médias que l’ambiance prouve que le processus d’élection va bon train. Et pour lui, le plus difficile sera l’examen durant 8 jours des dossiers déposés.

La mine renfrognée, le visage fermé, le président affiche son impatience. «Il vaut mieux aller dire aux partis de venir déposer», a lancé Emmanuel Tiando avant de quitter la horde de journalistes qui ont assiégé la cour de l’institution. 20h 30mn, l’UDD Wôlôguêdê fait son entrée mais passe beaucoup de temps pour défaut de légalisation de certaines pièces. Il est suivi par l’Alliance Patriotique Pour l’Eveil et l’Union (PEU) conduite par Désiré Vodonon. Avec une grosse armada d’hommes politiques bien connus dans le sérail, la RB fait son entrée. A la queue leu-leu, Janvier Yahouédéou, Georges Bada, Luc Atrokpo, Georges Boko, Boniface Yèhouétomè franchissent le seuil avec un carton plein de cartables multicolores. Très vite, ils remplissent les formalités d’enregistrement et replient.

LIRE AUSSI:  Bénin : Faux ! Pas de rafle ciblée contre les mendiants nigériens à Cotonou

Un pseudo candidat qui a surpris

Celui-là serait venu tout droit d’Agbangnizoun, une commune du département du Zou, dans la 23e circonscription électorale. D’un âge certain, habillé de tissu en pagne taillé en mode traditionnel (bohoumba), sachet noir dans la main, l’homme se fait remarquer. Il est du coup, pris de cours par la ruée de journalistes, Daniel Dèkossa fait savoir qu’il était venu parce qu’il a été informé qu’il est candidat sur la liste FCBE. « Je suis venu d’Agbangnizoun pour déposer mon dossier mais je ne connaissais pas les pièces à fournir et je suis venu me renseigner à la CENA», a détaillé l’homme l’air dépassé par la tournure que prenait son audace. A la question de savoir s’il pouvait avoir son casier judiciaire avant minuit, l’homme ne croit pas avoir la réponse. Sans convaincre, il parle de son aventure.

«Je suis né à Allada, croyant pouvoir retirer le document à Cotonou, je me suis rendu et ils m’ont fait savoir que je dois aller à Allada», ajoute le fameux candidat. Jusqu’à 23heures, seulement quatre alliances de partis ont rempli les formalités de déclaration de candidatures à la CENA. L’impatience montait au fil du temps. Le moindre éclairage de phare d’un véhicule dans la cour de la CENA entraine ipso facto, un mouvement de journalistes et des flashes de caméras à-vau-l’eau. Il est suivi par l’AND conduit par l’honorable Valentin Houndé en personne.

LIRE AUSSI:  Message sur l’état de la Nation : « Impossible n’est pas Béninois… », dixit Patrice Talon

Bousculades et remue-ménage à partir de 23 heures

Passé le cap de 23 heures, le décor change subitement à la CENA. Sans surprise, les évènements passent à la vitesse supérieure. Le couloir qui mène à la salle d’enregistrement est devenu trop exigu pour contenir tout ce monde. Le local qui servait de salle de presse est pris d’assaut par les responsables et mandataires de partis et alliances de partis qui en attente, qui en train de faire les derniers réglages. Assis au centre d’un monde fou, Valentin Aditi Houdé, une pile de listes en main continue de faire des réglages. Une imprimante et un ordinateur sont expressément mobilisés pour la circonstance. «La bataille sera rude mais nous sommes prêts», a-t-il déclaré. Il est minuit. On se demandait où a bien pu passer la liste PRD et UN. Mais sur la cour de la CENA, quelques minutes seulement avant la clôture, le député Lazare Sèhouéto accompagné de Judes Lodjou ont réussi à faire leur entrée avec la liste UN de même qu’un membre du Parti du renouveau démocratique (PRD) venu pour déposer le dossier des candidats de ce parti.
Le coup d’éclat s’est produit aux environs d’une heure du matin.

Le ministre de l’Agriculture Azizou Issa débarque manu militari à la CENA. Il se rapproche de ses camarades de lutte Bida Nouhoum et Rachidi Gbadamassi, les émissaires de l’Alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui avaient déposé leur liste quelques quarts d’heures plus tôt. Les échanges sont amicaux mais pesants. Les trois personnalités et Edmond Agoua tentent en vain de voiler le malentendu. Les regards des plus curieux les surprennent. Un agent de la CENA leur ouvrit la porte de son bureau. Le ministre Azizou Issa et les autres y entrent pour poursuivre cette discussion qui cache un malaise. Téléphone à l’oreille, le ministre fait d’incessants va-et-vient.
Listes des partis et alliances de partis ayant effectivement déposé

LIRE AUSSI:  Patrice Talon à propos des infractions commises à raison du genre: « La lutte sera plus farouche que la lutte contre les crimes économiques »

1-L’Alliance pour une Nouvelle Gouvernance (ANG) regroupe le Parti Communiste du Bénin (PCB), le PSD Bélier et le Creuset pour le Développement et le Progrès.
2-Le Parti Réso ATAO
3-L’Alliance Union pour une Dynamique démocratique (UDD)-Wôlôguêdê
4-L’Alliance Patriote pour l’Eveil et l’Union (PEU) de Désiré Vodonon
5-La Renaissance du Bénin (RB) en alliance avec Réveil patriotique de Janvier Yahouédéou
6-L’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) de l’honorable Valentin Aditi Houdé
7-L’Alliance Soleil conduite par Gabin Alognon
8-L’Alliance FCBE représentée par les députés Nouhoum Bida et Rachidi Gbadamassi
9-L’Union pour la Démocratie et le Changement (UDC) de Agbossaga Djawad
10-Coalition Caméléon
11-L’Alliance Forces Démocratiques Unies (FDU) conduite par Mathurin Nago, Hélène Aholou Kèkè
12-L’Alliance Alliance pour un Bénin Triomphant (ABT)
13-L’Union pour le Bénin (UB) de Houngnibo Lucien accompagné du député Orou Se Guéné
14-L’Alliance Eclaireur de l’honorable Edmond Agoua accompagné de Grégoire Laourou, Cyriaque Domingo
15-L’Union fait la Nation (UN)
16-Le Rassemblement pour la Démocratie et la République (RDR) de Epiphane Quenum
17-Union des forces engagées pour la démocratie et le développement pour un Bénin nouveau (UFEDD- Bénin Nouveau) de l’honorable Nicaise Fagnon.
18-Nouvel Espoir pour le Bénin de Sévérin Adjovi
19-Coalition pour une Alternance républicaine de Paul Gnimagnon

Par Bertrand HOUANHO et Jonas DETONDJI (Stagiaires)