Derniers hommages à Henri Amoussou-Kpakpa : La figure d’un magistrat inlassable saluée

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Derniers hommages à Henri Amoussou-Kpakpa : La figure d’un magistrat inlassable saluée

Derniers hommages à Henri Amoussou-Kpakpa La figure d’un magistrat inlassable saluéeAutorités judiciaires et présidents d’institutions ont salué la mémoire du magistrat Henri Amoussou-Kpakpa

Décédé le 11 janvier dernier des suites d’une crise cardiaque, Henri Amoussou-Kpakpa, magistrat à la retraite, a reçu les hommages de la famille judiciaire, vendredi 21 janvier dernier. Les plus hautes autorités judiciaires ont rendu témoignage à ce magistrat intrépide qui a marqué tant d’esprits.

LIRE AUSSI:  Situation des enfants dans le monde: Mettre fin à la violence en ligne


A personne exceptionnelle, hommages exceptionnels. La cérémonie d’hommages au magistrat Henri
Amoussou-Kpakpa a été un moment de témoignages et surtout de reconnaissance de la nation à l’égard d’un fils dévoué à la tâche. Décédé, mardi 11 janvier dernier, des suites d’une crise cardiaque, Henri Amoussou-Kpakpa, magistrat à la retraite, a reçu les derniers hommages de sa famille professionnelle, vendredi 21 janvier à l’annexe de la Cour suprême à Cotonou. C’était en présence de Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle ; Victor Adossou, président de la Cour suprême, Sévérin Quenum, ministre de la Justice, garde des Sceaux ; des bâtonniers Robert Dossou et Prosper Ahounou…, tous venus honorer un aîné, un doyen. Ancien président de la chambre judiciaire de la Cour suprême et ancien collaborateur de la Cour constitutionnelle, le magistrat Henri Amoussou-Kpakpa a souvent assuré l’intérim du président de la Cour suprême dans les années 90 où il était le doyen des présidents de chambre de la Cour suprême. Henri Amoussou-Kpakpa a profondément marqué tous ceux qui l’ont côtoyé au cours de sa carrière. Les différentes interventions ont honorablement peint un magistrat inlassable aux profondes convictions et dont les valeurs d’humanisme ont séduit, une remarquable figure de la magistrature. Henri Amoussou-Kpakpa a été conduit à sa dernière demeure, samedi 22 janvier dernier à Grand-Popo.

LIRE AUSSI:  Réforme des transports terrestres: Les nouveaux tarifs applicables homologués par les acteurs