Déroulement des législatives vu par certains observateurs, candidats et citoyens: Abdoulaye Bio Tchané dénonce quelques irrégularités

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Déroulement des législatives vu par certains observateurs, candidats et citoyens: Abdoulaye Bio Tchané dénonce quelques irrégularités


Le président de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) s’est prononcé hier, dimanche 26 avril comme nombre d’acteurs politiques. Mais à la différence des autres qui se sont exprimés après avoir accompli leur vote, le leader de l’alliance ABT a fait connaître ses appréciations dans les locaux de la Commission électorale nationale autonome (CENA).

LIRE AUSSI:  Promotion du tourisme : Le président Talon au Zoo à Abomey-Calavi

De passage dans l’après-midi d’hier, jour du vote dans les locaux de la Commission électorale nationale autonome (CENA), Abdoulaye Bio Tchané s’est prononcé sur l’organisation et le déroulement du vote dans certaines localités du pays. En réalité, il était venu, selon ses explications, solliciter une procuration en raison d’un voyage, pour permettre qu’un mandaté le fasse en ses lieux et place. Mais il en a profité pour se prononcer sur le déroulement des élections. «A l’heure où je vous parle ça commence par aller mieux. Ce matin ça a commencé de manière très chaotique. Déjà nous avions pas mal de problèmes sur la distribution des cartes d’électeur. Ensuite le matériel pour le vote est arrivé relativement tard et dans certains cas, partiellement. Par exemple à Djougou dans le premier arrondissement, les documents sont arrivés à moitié, je veux parler des bulletins. Pareil dans le troisième arrondissement où sur onze mille électeurs à peu près, on avait seulement cinq mille bulletins de vote. Mais je crois savoir que tout ceci est en train de se résorber et donc j’espère que d’ici la fin de la journée, tous ceux qui ont pu récupérer leurs cartes auront pu exercer leur droit le plus élémentaire…». C’est là, la déclaration faite par Abdoulaye Bio Tchané hier de passage dans les locaux de la CENA.
Mieux, celui-ci a demandé à ses militants de se montrer «extrêmement vigilants» et dénonce «quelques incidents» de la part «de gens qui pensaient qu’ils pouvaient déplacer le matériel électoral. Même s’ils sont ministres, ils n’ont pas ce droit, il y a une institution qui organise les élections dans ce pays», a déclaré Abdoulaye Bio Tchané.

LIRE AUSSI:  Apurement des arriérés de salaires des travailleurs: Les clarifications du ministre de l’Economie et des Finances