Désignation des recteurs des : L’appel à candidatures lancé

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Désignation des recteurs des : L’appel à candidatures lancé


Les universités publiques du Bénin s’apprêtent à avoir de nouveaux dirigeants. Le processus de désignation des recteurs et autres responsables est lancé. C’est l’un des premiers actes vers une nouvelle gouvernance.

LIRE AUSSI:  Suite au décès de Joseph Adjignon Kèkè et Géro Amoussouga: Le Parlement présente ses condoléances aux familles éplorées

Aussitôt dévoilé, aussitôt mis en œuvre. Le processus devant conduire à la désignation des prochains recteurs de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), de l’Université de Parakou (Up), de l’Université nationale d’agriculture (Una) et de l’Université nationale des sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (Unstim) est lancé. Les prétendants ont jusqu’au 24 août 2021 pour soumissionner en vue de convaincre, au prime abord, la commission chargée de l’évaluation de leurs aptitudes.

Critères

Pour être recteur de l’une de ces quatre universités, il faut être un professeur titulaire du Cames ou justifier d’un titre admis en équivalence dans le système béninois ou étranger ; être de nationalité béninoise vivant au Bénin ou à l’extérieur, ou de nationalité étrangère. Il faut surtout convaincre par une expérience managériale solide et être porteur d’une vision de développement de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les vice-recteurs quant à eux seront désignés parmi les enseignants ayant le grade de Maître de Conférences ou assimilés, ou d’un titre admis en équivalence dans le système béninois ou étranger.
Un projet de gouvernance est attendu de chaque candidat. C’est d’ailleurs sur la base de la vision contenue dans ce document que les postulants seront beaucoup plus jugés en dehors des autres critères énumérés. Après avoir établi les listes d’aptitudes, les conseils d’administration vont les transmettre au ministre de tutelle. L’autorité se chargera à son tour de les transmettre au Conseil national de l’éducation pour avis avant que n’interviennent les nominations en Conseil des ministres. Le processus est pareil pour la désignation des doyens, vice-doyens, directeurs et directeurs adjoints des entités d’université.

LIRE AUSSI:  Criet/ Détournement de deniers publics: Un ex-gérant de la boutique/Onasa de Tchaourou condamné

Premiers pas vers une nouvelle gouvernance

Après l’adoption des projets de décrets, les choses sont allées vite. Les conseils d’administration sont déjà à l’œuvre. Leur toute première mission est de procéder à la sélection des aspirants et l’établissement de la liste d’aptitude aux fonctions de responsables des universités publiques. Mais de lourdes responsabilités sont aussi en vue. Une fois les recteurs désignés, ces conseils devront approuver le programme ou projet de budget annuel de l’université et le budget de recherche.

Entre autres missions, il y a l’ouverture des postes d’enseignement et de recherche, l’arrêt des états financiers établis, après chaque exercice, par le recteur. La validation des plans annuels globaux d’évaluation des enseignements et des enseignants est aussi de leurs responsabilités. Le conseil d’administration de la plus grande université du Bénin, c’est-à-dire l’Université d’Abomey-Calavi, est présidé par le Professeur Rogatien Tossou, du côté de Parakou, c’est Dr Honorat Satoguina. Les conseils d’administration des deux universités spécialisées c’est-à-dire l’Una et l’Unstim sont présidés respectivement par Armèle Gayet et le Professeur Issaka Youssao Abdou Karim.